Domenech

Auteur : David Sauvage
parodie de Dominique de Sœur Sourire
    

Cité sur Meilleure illustration d'une parodie en 2009


Dominique, nique, niqueDomenech nech nech
S'en allait tout simplement,N’est qu’un éternel perdant
Routier, pauvre et chantantÇa n’a rien de méchant
En tous chemins, en tous lieux,Croire en la victoire des bleus
Il ne parle que du Bon Dieu C’est pire que croire au bon dieu


A l'époque où Jean Sans Terre, La Roumanie nous enterre
D'Angleterre était le roiOn perd face au Pays-Bas
Dominique notre père, Domenech ne désespère
Combattit les albigeois.Et garde toujours la foi


Domenech nech nech

Voyait la victoire en chantant

Mais déchante maintenant

Il a mis le sort des bleus

A la seule grâce de Dieu


Certains jours un hérétique, Onze joueurs paralytiques
Par des ronces le conduitAuraient bien mieux réussi
Mais notre Père Dominique, Les secrets de sa tactique
Par sa joie le convertitLaissent sans voix Estelle Denis




Ni chameau, ni diligence, L’échafaud ou la potence,
Il parcourt l'Europe à piedIl ne pourra y échapper
Scandinavie ou Provence, Lui qui dans l’équipe de France
Dans la sainte pauvretéSélectionne des pieds-nickelés


Domenech nech nech

N’écoute pas ses opposants

Et il se casse les dents

Une seule victoire des bleus

Ça serait miraculeux


Enflamma de toute école Un Viera ou un Sagnol
Filles et garçons pleins d'ardeurEn voilà des défenseurs !
Et pour semer la parole, Qu’ont du mou dans la guibole
Inventa les Frères-PrêcheursAutant faire jouer des bonnes sœurs




Chez Dominique et ses frères, A Zurich il reste fier
Le pain s'en vint à manquerMalgré sa déculottée
Et deux anges se présentèrent, Des armées de supporters
Portant de grands pains dorésCrient remboursez nos billets


Domenech nech nech

N’écoute pas et sort perdant

Il passe pour un gland

Car pour parier sur les bleus

Faut être sacrément neuneu


Dominique vit en rêve, Domenech vit dans en rêve
Les prêcheurs du monde entierQui pourra le réveiller ?
Sous le manteau de la Vierge, Il faut avoir vu la Vierge
En grand nombre rassemblés.Pour croire qu’on pouvait gagner


Domenech nech nech

N’écoute que les compliments

C’est un mauvais perdant

Aucun sort ni aucun Dieu

Ne peut faire gagner les bleus


Dominique, mon bon Père, L’aller s’est fait en première
Garde-nous simples et gaisLes joueurs il faut les choyer
Pour annoncer à nos frères, Le retour fut en charter
La vie et la vérité.Faut pas non plus déconner


Domenech nech nech

Ne crains pas d’être mis au ban

Il s’ra la dans deux ans

Et il achèvera les bleus

Y a plus qu’à croire au bon dieu




Liste des 11 autres parodies répertoriées pour Dominique de Sœur Sourire :





Quelques parodies parmi prises au hasard :