Il arrête

Auteur : Zworsofman
parodie de Il avait les mots de Sheryfa Luna
    


Il était vraiment plus âgé que moiIl était vraiment bizarre ce soir là
Je suis tout bêtement tombée dans ses brasIl y avait pourtant alcool, fumette et nanas
Par lui, j´ai découvert ce que je ne connaissais pasJ'ai servi une bière, il ne la regardais pas
Il semblait sincère, je l´aimais pour çaD'habitude son verre, il le sifflait en une fois
Ce qui m´a toujours dérangée, est que rarementCe qui m'a d'abord dérangé, est que rarement,
Le soir je pouvais le capterCe soir, je pouvais le capter
Mais dès qu´il me parlait, je la fermaisUn verre à la main, ou alors trop plein


Il avait les mots, m´a rendue accroIl ne disait mot, m'a rendue sa Kro
Je voyais déjà l´avenir dans ses brasJe l'voyais déjà finir la vodka
Il avait les mots, m´a rendue accroMais il a bu de l'eau, n'a pas fait un rot
Je ne savais pas que je ne le connaissais pasJe ne savais pas qu'il avait fait le choix
Il avait les motsD'arrêter l'alcool

C'est vraiment pas drôle...


Je n´avais plus de vie. Je ne pensais qu´à luiIl a même pas vomi, s'est servi du jus de fruit
Même si j´ai cramé que souvent il mentaitJ'ai alors décidé qu'il allait rouler
Il se perdait dans ce qu´il me racontaitIl se perdait dans des excuses toutes faites
Se trompait de nom quand il disait qu´il m´aimaitN'avait ni le paquet de feuille ni les boulettes
Et je supportais, je pardonnaisEt je supportais, je pardonnais
Dans sa caisse, j´ai trouvé des jouetsDans sa poche, j'ai trouvé un briquet
J´ai grillé que son ex continuait de l´appelerJ'ai grillé par contre que les clopes s'absentaient
Mais qu´est-ce qu´il cachait?Mais qu'est-ce qu'il cachait?
Je le découvraisJe le découvrais


Il était un pro, n'avait plus ce qu'il faut

Je l'voyais déjà demander le tabac

Effriter la patte sans même prendre une latte

Je ne savais pas qu'il avait fait le choix

D'arrêter l'chichon

C'est vraiment trop con...


Je l´ai suivi chez lui, bête de jardin et chien de compagnieJe l'ai suivi, minuit, une fille s'installait dans son lit
Putain de maisonPutain de gonzesse,
On s´imagine tout de suite la vie de familleOn s'imagine déjà la nuit de folie
Pendant tout ce temps, j´étais dans le fauxSans perdre mon temps, j'irais dans le fond
J´étais dans le fauxJ'irais dans le fond


Sa femme m´a surpriseJ'ai quitté sa piaule
Elle est tout de suite venue m´avouerEn jalousant secrètement sa chance
Que je n´étais pas la première conne avec qui il s´amusaitMais la nana folle de rage qu'on refuse ses avances
Pendant tout ce temps, j´étais dans le fauxMe prit par le bout, j'étais dans le fond
J´étais dans le fauxMais j'étais dans le flou


Ce qui m´a toujours dérangé, est que rarementCe qui m'a alors dérangé, c'est mon pote
Le soir je pouvais le capterIsolé et toujours allongé
Mais je m´en doutais, mais je la fermaisQui m'fixait de loin, bite à la main


Il était hétéro, Girl & Sex accroc

Je l'voyais déjà sauter tout c'qu'il voit

Il a changé de bord, veut sonder mon corps

Je ne savais pas qu'il avait fait le choix

D'arrêter les filles

C'est vraiment d'la folie...




Liste des 13 autres parodies répertoriées pour Il avait les mots de Sheryfa Luna :





Quelques parodies parmi prises au hasard :