Lulu

Auteur : Yves Dulieu et les bières qui roulent
parodie de Lili de Pierre Perret
    


On la trouvait plutôt jolie, LilyElle était pourtant bien foutue, Lulu,
Elle arrivait des Somalies LilyAvec ses trois poils sur son cul, Lulu,
Dans un bateau plein d'émigrésMes chers amis, la triste histoire
Qui venaient tous de leur plein gréQue je vais vous conter ce soir,
Vider les poubelles à ParisEst celle du jour où j’fus cocu.
Elle croyait qu'on était égaux LilyCar un beau jour, elle s’est tirée, Lulu,
Au pays de Voltaire et d'Hugo LilyEn emportant le mobilier, Lulu,
Mais pour Debussy en revancheLe beau salon en simili
Il faut deux noires pour une blancheQu’on avait payé moitié prix,
Ça fait un sacré distinguoAux grandes soldes chez Aldi.
Elle aimait tant la liberté Lily
Elle rêvait de fraternité Lily
Un hôtelier rue Secrétan
Lui a précisé en arrivant
Qu'on ne recevait que des Blancs


Elle a déchargé des cageots LilyMais si elle n’avait pris que ça, Lulu,
Elle s'est tapé les sales boulots LilyJe ne lui en voudrais même pas, Lulu,
Elle crie pour vendre des choux-fleursFaut dire qu’elle a tout chouravé
Dans la rue ses frères de couleurDans le studio d'huit mètres carrés,
L'accompagnent au marteau-piqueurQu’j’avais pas fini d’rembourser.
Et quand on l'appelait Blanche-Neige LilyElle s’est tirée avec un noir, Lulu,
Elle se laissait plus prendre au piège LilyQui avait la queue comme un guépard, Lulu,
Elle trouvait ça très amusantIls f’saient l’amour dix fois par nuit
Même s'il fallait serrer les dentsPendant les nuits d’été aussi,
Ils auraient été trop contentsA côté d’ça, on se sent p’tit!
Elle aima un beau blond frisé Lily
Qui était tout prêt à l'épouser Lily
Mais la belle-famille lui dit nous
Ne sommes pas racistes pour deux sous
Mais on veut pas de ça chez nous


Elle a essayé l'Amérique LilyPuis un jour elle est revenue, Lulu,
Ce grand pays démocratique LilyJ’avoue qu’à c’moment j’y ai cru, Lulu,
Elle aurait pas cru sans le voirJe n’vous explique pas mon dédain
Que la couleur du désespoirQuand j’ai su qu’c’était pour le chien,
Là-bas aussi ce fût le noirElle avait perdu son coussin!
Mais dans un meeting à Memphis LilyÀ grands coups d'pompes, je l’ai virée, Lulu,
Elle a vu Angela Davis LilyLa gueule en bas des escaliers, Lulu,
Qui lui dit viens ma petite sœurD’un ton sévère je lui ai dit:
En s'unissant on a moins peurPutain de dieu, cré nom d’un vit,
Des loups qui guettent le trappeurNe r’mets jamais les pieds ici!!!
Et c'est pour conjurer sa peur Lily
Qu'elle lève aussi un poing rageur Lily
Au milieu de tous ces gugus
Qui foutent le feu aux autobus
Interdits aux gens de couleur


Mais dans ton combat quotidien LilyDix ans déjà que j’lai plus r’vue, Lulu,
Tu connaîtras un type bien LilyParaît qu’elle travaille dans la rue, Lulu,
Et l'enfant qui naîtra un jourQu’elle y exerce ses talents,
Aura la couleur de l'amourSuçant par jour deux mille glands,
Contre laquelle on ne peut rienDes noirs, des rouges, même des blancs!
On la trouvait plutôt jolie, LilyJe prie pour qu’un beau jour son âme, Lulu,
Elle arrivait des Somalies LilyPuisse profiter du purgatoire, Lulu,
Dans un bateau plein d'émigrésQue Saint-Pierre en prenne pitié
Qui venaient tous de leur plein gréSans pour cela en profiter,
Vider les poubelles à Paris.Et qu’il l’accepte à ses côtés.



Elle était pourtant bien foutue, Lulu,

Avec ses trois poils sur son cul, Lulu,

Mes chers amis, la triste histoire

Que je vous ai contée ce soir,

Est celle du jour où j’fus cocu...




Liste des 7 autres parodies répertoriées pour Lili de Pierre Perret :





Quelques parodies parmi prises au hasard :