Le paraplégique

Auteur : Yves Dulieu et les bières qui roulent
parodie de Le géant de papier de Jean-Jacques Lafon
    


Demandez-moi de combattre le diableMessieurs, veuillez écouter ma ballade,
D'aller défier les dragons du néantElle vous fera je l'espère un peu rêver.
De vous construire des tours, des cathédralesA vous tous qui craignez la débandade,
Sur des sables mouvantsV'la c'qui m'est arrivé...
Demandez-moi de briser les montagnesD'l'amour je connaissais les mille facettes,
D'aller plonger dans la gueule des volcansJusqu'au jour de mon accident,
Tout me paraît réalisable, et pourtant...En missionnaire ou en brouette, mais maintenant...


Quand je la regarde, moi l'homme loup au cœur d'acierJ'suis paraplégique, à un tuyau, j'suis raccordé,
Devant son corps de femme, je suis un géant de papierUn tuyau en plastique, que j'replie quand j'ai terminé.
Quand je la caresse et que j'ai peur de l'éveillerJ'suis paraplégique, j'ai le sexe caoutchouté,
De toute ma tendresse, je suis un géant de papierEt lorsque j'ai la trique, j'ressemble à un scaphandrier.


Demandez-moi de réduire en poussièreDe toutes les femmes je faisais la conquête,
Cette planète où un dieu se perdraitAucune d'elles ne pouvait me résister.
Elle est pour moi comme une fourmilièreDès que je déboutonnais ma braguette,
Qu'on écrase du piedElles se réjouissaient...
Demandez-moi de tuer la lumièreJ'avais une pine taillée dans l'érable,
Et d'arrêter ce soir le cours du tempsUne pine de combattant,
Tout me paraît réalisable, et pourtant...Une pine incommensurable, mais maintenant...


Quand je la regarde, moi l'homme loup au cœur d'acierJ'suis paraplégique, j'ai le zizi en PVC,
Devant son corps de femme, je suis un géant de papierFermeture hydraulique, qui assure l'étanchéité.
Quand je la caresse et que j'ai peur de l'éveillerJ'suis paraplégique, j'ai le pénis galvanisé,
De toute ma tendresse, je suis un géant de papierSi vous me faites une pipe, n'oubliez pas de le purger!



Aujourd'hui quand je me promène en rue,

Les gens me regardent d'un air des plus méfiant.

Ce n'est pas que ça gène ou que ça pue,

Mais c'est ahurissant!

Les p'tits enfants se prennent de panique,

Et s'accrochent à leurs parents,

À la vue du tube en plastique, car maintenant...


Quand je la regarde, moi l'homme loup au cœur d'acierJ'suis paraplégique, j'ai le bout du gland sectionné,
Devant son cœur de femme, je suis un géant de papierComme un câble électrique, ma fiche mâle est isolée.

J'suis paraplégique, j'ai l'vit comme une pompe d'aquarium,

Pour ma vie érotique, je n'ai plus besoin de condom!




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Le géant de papier de Jean-Jacques Lafon.





Quelques parodies parmi prises au hasard :