La valse des Guy

Auteur : Yves Dulieu et les bières qui roulent
parodie de Germaine de Renaud Sechan
    


Elle habitait Germaine une chambre de bonne
Quelque part dans l'cinquième àcoté d'la Sorbonne
Les WC sur l'pallier une fenêtre sur la cour
En haut d'un escalier qu'avait jamais vu l'jour
Et sur les murs sans joie de ce pauvre boui-boui
Y avait Che Guevara les Pink Floyd et Johnny
Sur l'vieille électrophone trop souvent détraqué
Elle écoutait les Stones et Maxime le Forestier


Germaine, GermaineGuy Coëme, Guy Coëme,
Une java ou un tangoGuy Spitaels ou Guy Mathot,
C'est du pareil au mêmeOnt trouvé la combine
Pour te dire que je t'aimePour se faire une mine
Qu'importe le tempoSans jouer au Lotto.
Germaine, GermaineGuy Coëme, Guy Coëme,
Un rock'n'roll ou un slowGuy Spitaels ou Guy Mathot,
C'est du pareil au mêmeN’ont pas la main qui traîne
Pour te dire que je t'aimePour toucher les étrennes
Et que j't'ai dans la peauQui tombent de l’hélico.


Ça sentait bon chez elle l'herbe et le patchoulisL’hélico Agusta fait un bien drôle de bruit.
Le parfum des poubelles au petit matin grisC’est son rotor je crois qui fait « Guy, Guy, Guy, Guy ».
On buvait de la bière et du thé au jasminMais le procès avance comme le pensent les médias,
Assis en rond parterre sur un tapis indienIls ignorent que l’juge est actionnaire d’Agusta.
Les voisins du dessous étaient bien sympatiquesQuel que soit le verdict de l’instruction,
Quand on f'sait trop les fous ils se plaignaient qu'aux flicsY r’commencent l’an prochain avec des porte-avions.
Enfin bref chez Germaine c'était vraiment byzanceLe Parti Socialiste n’est pourtant pas fini,
Tous les jours de la s'maine on était en vacancesY'en a tant sur leurs listes qui sont bien plus pourris!




Mais quand elle est partie un jour pour KatmandouAu parti, c’est génial, on fait n’importe quoi,
Moi j'vous jure les amis ça m'a fichu un coupDes faux documents, des d’sous d’table, des chèques en bois.
Sur la place Saint Michel où elle trainait parfoisEt quand vient le bilan on n’est pas inquiété,
On parle encore d'elle des sanglots dans la voixUne seule fois sur cent ils lèvent l’immunité.
Moi j'ai repris sa piaule mais c'est plus comme avantLes finances socialistes sont un peu à la bourre,
C'est même plus vraiment drôle elle me manque souventC’est pas grave, j’ai un compte ou deux au Luxembourg.
Mais son électrophone elle me l'a laisséeEt quand on va aux putes à la gare du Midi,
Comme ses disques des Stones et de Maxime le Fox-terrierOn demande une facture pour les frais du parti!






Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Germaine de Renaud Sechan.





Quelques parodies parmi prises au hasard :