Le diable l'emportera

Auteur : Yves Dulieu et les bières qui roulent
parodie de Le vent nous portera de Noir Désir
    



Je n'ai pas peur de la route, faudrait voir, faut qu'on y goûteJ’ai tabassé ma copine, j’ai éclaté sa bobine à grands coups de poings,
Des méandres au creux des reinsLe diable l’emportera.
Et tout ira bien
Le vent l'emportera


Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la courseJ’ai fracassé sa mâchoire, ah, elle est plus belle à voir, bonjour les dégâts,
A l'instantané de veloursLe diable l’emportera.
Même s'il ne sert à rien
Le vent l'emportera

J’lui ai collé des tatanes, pas beau la fracture du crâne, du peroné, du tibia,

Y’a plus rien de droit,

Le diable l’emportera.


Tout disparaîtra, le vent l'emporteraDu fond de son coma, le diable l’emportera.


La caresse et la mitraille, cette plaie qui nous tirailleElle était plutôt jolie, j’en ai fait de la charpie, du mou pour le chat,
Le palais des autres joursLe diable l’emportera.
D'hier et demain
Le vent les portera


Génétique en bandoulière des chromosomes dans l'atmosphèrePeté la cloison nasale, tassement des cervicales, perforé le foie,
Des taxis pour les galaxiesLe diable l’emportera.
Et mon tapis volant lui
Le vent l'emportera

Faudrait quatre cent points d’suture, rien qu’pour refaire sa figure,

Moi quand je suis en colère, j’ai plutôt la main légère, faut pas s’foutre de moi,

Le diable l’emportera.


Tout disparaîtra, le vent l'emporteraDu fond de son coma, le diable l’emportera.


Ce parfum de nos années mortes, ceux qui peuvent frapper à ta porteJ’l'ai achevée à la batte, les intestins et la rate : il ne reste rien,
Infinité de destinLe diable l’emportera.
On en pose un, qu'est-ce qu'on en retient?
Le vent l'emportera


Pendant que la marée monte et que chacun refait ses comptesLes pommettes et les paupières tout comme l’arcade sourcilière sont dans un état,
J'emmène au creux de mon ombreLe diable l’emportera.
Des poussières de toi
Le vent les portera

Elle a pas mal, c’est une dure, c'est de la frime, j’en suis sûr,

Chaque fois qu’j’la bouscule un peu, elle fait toujours ça,

Le diable l’emportera.


Tout disparaîtra, le vent l'emporteraDu fond de son coma, le diable l’emportera.



C’est trop tard pour l’ambulance, le sang s’écoule de la tempe partout sur les draps,

Le diable l’emportera.

Tu l’as eu ta super trempe, faudra r’tapisser la chambre, là t'es fière de toi?

Le diable t’emportera.

Faites venir un corbillard, mes désirs ne sont plus noirs,

La police fédérale, la presse à scandale,

Le diable l’emportera.



Du fond de son coma, le diable l’emportera.



J’ai tabassé ma copine, j’ai éclaté sa bobine à grands coups de poings,

Le diable l’emportera.

Elle était plutôt jolie, j’en ai fait de la charpie, du mou pour le chat,

Le diable l’emportera.



Du fond de son coma, le diable l’emportera.




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour Le vent nous portera de Noir Désir :





Quelques parodies parmi prises au hasard :