Je chante d'la bouse

Auteur : Sophie Walter
parodie de Je chante le blues de Sylvie Vartan
Date : 2010
    


Moi je chante le bluesQuand je chante le blues
Même si le blues n’est pas pour les filles comme moiBin c’est la lose, parce que mon disque ne se vend pas
C’est que j’aime tant le bluesJe reste droit' dans mes shoes
Même si le blues, lui ne m’aime pasMais j’ai le blues, c’est de la faute à Carla - Ah !
Je suis bien trop pâle pour le bluesOn m’a dit demande à l’épouse
Je n’en ai ni l’âme ni la voixDu nabot au-dessus des lois
Pourtant ma vie n’est rien qu’un bluesMais ça rapporte pas de flouze
Trois notes sans pourquoiVa savoir pourquoi


Que l’on me donne le bluesComme elle a r’tourné sa blouse
Car le blues lui se donne tout à moiC’est le blues qui s’retourne contre moi
Depuis le berceau le bluesFinit le temps des partouzes
Remplit ma vie, mon cœur et mes doigtsElle a mûrit, et c’est mieux comme ça
Je suis bien trop frêle pour le bluesJe suspecte les tarlouzes
Je n’en ai ni la chair ni la foiFidèles à mes éclats de voix
Pourtant ma vie n’est rien qu’un bluesDe bouder et d’être jalouses
Trois notes sans pourquoiDe sa bague au doigt


Vois comme il me prend les mainsSois un peu plus citoyen
Vois comme il se niche au creux de mes reinset achète ce disque, putain !
Oh douceCe blues
Il m’enveloppe, il me prend, il me tientIl m’emmerde, il me plante et ça craint
Je connais son parfumAutant faire du tsoin tsoin


C’est que je sais bien le bluesHeureusement j’en ai douze
Je le bois, ivre, de lui jusqu’au petit matinDe nouveaux titres, dont un écrit par Benjamin
Rien à faire contre le bluesLes radios veul’nt pas d’ mon blues
Il vous frappe, happe, et vous laisse errant comme un chienJe les maudis, ces traites, ces scélérats, ces chiens
Ainsi je chante le bluesJe chante pas comme une farlouze
Malgré la pâleur de mon destinOui, mais de là à dire comme certains
Car la vie passe, tout comme un bluesQu’on dirait qu’j’ai fumé la p’louse
Trois notes et plus rienQuand j’pousse un refrain


Vois comme il se penche sur moiVois comme il s’acharne sur moi
Comme il se réjouit de mes chagrinscomme ma bouche grimace de dédain
Regarde il me suit pas à pasRegarde il me remue le foie
Vois comme il me réveille au matinet me réduit en peau de chagrin
Et alors je chante le bluesQuand je chante le blues
Même si le blues n’est pas pour les filles comme moiBin c’est la lose, parce que le disque ne se vend pas




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Je chante le blues de Sylvie Vartan.





Quelques parodies parmi prises au hasard :