Philibert

Auteur : Sn Parod
parodie de Fait divers de Téléphone
    


Elle avait à peine avalé ses quinze ansIl était à peine élu député
Qui d'ailleurs lui restaient coincés dedansQue pour lui les ennuis commencait
Elle avait grandi arrosée par l'argentPar une sombre histoire d'argent
On pousse vite chez ce genre de gensCes rumeurs se transmettent rapidement


Elle s'appelait Fait DiversIl s'appellait Philibert
une fleur fanée en plein hiverDéputé du loir-et-cher
Oh les dents sont plus dures que la chairOh, les rumeurs lui ont coûté cher
Tu sais ici ont n'aime que la pierreTu sais ici on n'aime pas ces affaires !


Oh oh ohOh oh oh
Oh oh oh sauve toiOh, Sauve-toi !


Elle avait les manières du grand mondeIl naviguait dans le grand monde,
Devant sa télé fait le tour du mondeEt sa tête avait fait le tour du monde
Mais son univers était un petit mondeAlors imaginez sa tête immonde
Où se battaient tous les chagrins du mondeQuand il s'est r'trouvé dans les catacombes !


Elle causait plus à ses parents, nonIl causait plus à personne, non
Depuis une sombre histoire d'amantmais un jour de sombre cuite
Son père gueulait à sa mère « Tu mens ! »Il sauva la vie d'une bande de moinillons
Pendant qu'eux s'cognaient fort elle criait Maman ! On le sanctifia, pas moyen de fuite !


Elle s'appelait Fait DiversIl s'apellait Philibert
Dieu que cette fille était solitaireLe futur trés saint pére
Oh, les dents sont plus dures que la chairOh, les gens le reçurent à bras ouverts
Tu sais ici on n'aime que la pierreEux qui l'avaient tués juste hier !


Elle avait à peine avalé ses quinze ansIl avait à peine atteint la Papauté
qui d'ailleurs lui restaient coincés dedansQue pour lui les ennuis continuaient
Qu'elle avala une boite de tranquillisantsLes rumeurs ressurgirent finalement
Juste histoire de tuer le tempsPlus la peine de faire semblant
Et en suivant son enterrementEt en décidant de se suicider
Les gens ne comprenaient pas vraimentLes gens ne comprennaient pas vraiment
Qu'ils avaient tué cet enfantqu'ils l'avaient trucidé
Au fond d'eux enterré depuis longtempsdepuis toutes ces rumeurs d'antan


Tuer l'enfant, tu es l'enfantTuer les gens, tuer les gens
Tuer l'enfant qu'on a dedanstuer les gens qu'on voit tout le temps
C'est ça l'auto-avortementc'est ça l'auto-comportement
Reste le môme perdu comme avantRestent des hommes hués pour longtemps
Dans le ventre d'un bon moment .... Pour une seule histoire d'un moment


Elle s'appelait Fait DiversIl s'apellait Philibert,
Cette gamine là m'était chéredéputé du loir-et cher
Mais les dents sont plus dures que la chairDétruit par des erreurs judiciaires
Tu sais ici on n'aime que la pierre Pour finir en saint-pére suicidaire !!!


Oh oh ohOh oh oh
Oh, Sauve-toi ! Oh, Sauve-toi !




Une autre parodie est répertoriée pour Fait divers de Téléphone :





Quelques parodies parmi prises au hasard :