Bigdil gagnant

Auteur : Sn Parod
parodie de Mistral Gagnant de Renaud Sechan
    



A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi A m'assoir sur un Fly 5 minutes avec toi,
et regarder les gens tant qu'y en a et te parler des gens d'autrefois,
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra Te parler du bon temps, de cela et de ceci
En serrant dans ma main tes p'tits doigts En serrant mon vieux tamagotchi
Pis donner à bouffer à des pigeons idiots Pis donner à bouffer à ct'animal idiot
Leur filer des coups d' pieds pour de faux Puis te parler du groupe Manau
Et entendre ton rire qui lézarde les murs Et entendre le cri dans la valée de Dana,
Qui sait surtout guérir mes blessures et aussi de la pub WAZZAAAAA .
Te raconter un peu comment j'étais mino Te raconter un peu les p'tits Minikeums
Les bonbecs fabuleux qu'on piquait chez l' marchand Et aussi le jeu video en 2D Pokémon,
Car-en-sac et Minto, caramel à un franc Bien loin de la 4D, et vieux aujourd'hui,
Et les mistrals gagnants Et les bigdils gagnants


A r'marcher sous la pluie cinq minutes avec toi A tchatter sur le net 5.O avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a Et te dire que j'ai connu le 1,
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux Te raconter les guerres qu'y tiennent du pasé,
Te parler de ta mère un p'tit peu Que Big Brother, on en rigolait,
Et sauter dans les flaques pour la faire râler Et friends passait encore à la télé,
Bousiller nos godasses et s' marrer Chandler, Monica, Rachel et Joey,
Et entendre ton rire comme on entend la mer Et entendre leurs rires comme dans un vieux rêve,
S'arrêter, r'partir en arrière Regarder une nounou d'enfer,
Te raconter surtout les carambars d'antan et les cocos bohères Te raconter surtout les plaisirs d'antan, comme dawson l'aprem'
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres et les jeux televises qui nous rendaient idiots
Et nous niquaient les dents et nous niquaient le cerveau
Et les mistrals gagnants Comme le bigdil Gagnant


A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi A manger dans un Snack 5 cinq pilules avec toi,
Et regarder le soleil qui s'en va Et goûter la saveur qui s'en va,
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fous Te parler des bons vieux candy'up et des p'tits filous .
Te dire que les méchants c'est pas nous Te dire que les nazis, c'est pas nous,
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux Que c'etait encore plus vieux que moi aujourd'hui
Car ils ont l'avantage d'être deux Et toi me regardant ébahi,
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut Car pour toi, les inconnus le sont,
Que s'envolent les cris des oiseaux les dannette ne lévent plus person'
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie Te raconter enfin tout ce qui reste,
Et l'aimer même si le temps est assassin Les libertés qui subsitent par zestes,
Et emporte avec lui les rires des enfants Et qu'elles me rappellent tous ces bons moments,
Et les mistrals gagnants même les bigdils gagnants
Et les mistrals gagnants même les bigdils gagnants




Liste des 12 autres parodies répertoriées pour Mistral Gagnant de Renaud Sechan :





Quelques parodies parmi prises au hasard :