Repenti (de la force)

Auteur : Sn Parod
parodie de Repenti de Renan Luce
    


Des spaghettis, de la sauce tomateDes droïdes, des insultes à tout va
Dans la banlieue nord de DijonSur la planète Tatooine
J'ai choisi la voie diplomateJ'étais un garçon esclave
Qui m'a évité la prisonRépondant au nom D'Anakin


Ça fait 20 ans que je me cacheÇa fait neuf ans que je vis ça
Et je pensais vivre bien moinsEt je pensais le rester à vie
Le FBI remplit sa tache :Mais des gens sont arrives :
La protection d'un témoinJedi je serai, prophétie .


RepentiRepenti,
J'ai trahiJ'ai trahi


J'aurais bien pû casser des pierresJ'aurais bien pû finir contre Sebulba
Au pénitencier du TexasDans un Podraccer pas trop classe
Mais je me finis à la bièreMais je protège mon amour,
Dans un PMU bien moins classeJedi aimant Padme Amidala .


Tous les soirs on remplit mon verreRevenu sur Tatooine par hasard
Et on rigole, on me salitOn m'dit qu'ma mère est enlevée
Quand je raconte mes tours de verreJe file chez les Tuskens, elle meurt là,
Ma vie à Little ItalyVengeance je me suis dit


RepentiRepenti
J'ai trahiJ'ai trahi


Mafioso jusqu'au bout des onglesAmoureux jusqu'au bout des ongles
Je suis devenu le pochtron du coinje suis devenu le guerrier du coin
Quand les hommes de main de mon onclequand les jedi contre les clones
Recherchent Tony-les-deux-poingsrecherchent tous les sith du coin


Dans les premiers mois de ma planqueDans les premiers mois de mon mariage
J'ai cru que ma vie serait la mêmeJ'ai cru que ma vie serait la même
En recréant ce qui me manqueMais vision d'horreur, ma femme qui meurt
De ma Sicile américaineen accouchant de mes enfants


J'ai aidé quelques connaissancesJ'ai aide Palaptine, mon ami
Dans leurs querelles de voisinageDans ses querelles avec les jedi
Deux trois corps imbibés d'essenceDeux, trois coups de sabre laser
Quelques accidents de ménageQuelques accidents de coupe


RepentiRepenti
J'ai trahiJ'ai trahi


Mafioso jusqu'au bout des onglesAmoureux jusqu'au bout des ongles
Je suis devenu le pochtron du coinJe suis devenu le sith si vicious [ En anglais dans le texte ]
Quand les hommes de main de mon oncleQuand les Jedi contre les clones
Recherchent Tony-les-deux-poingsRecherchent Mon maître, Darth Sidious


Quand mes petits voisins, des frères et sœurs20 ans ont passe, j'ai tue Amidala,
Me montraient leur carnet de notespousse par ma fureur, arm' des Siths
Je rencontrais leur professeurObi-Wan, mon ami, me poussa
Et prélevais quelques quenottesDans la lave d'un rouge limpide


Mais aujourd'hui je suis trop vieuxMais aujourd'hui, je suis rouille
Je m'occupe de mes hortensiasAsmathique dans une armure
C'est étrange comme ils poussent mieuxCadavre technologique en dur
Qu'ai-je bien pu donc enterrer là ?Une vieille relique Sith


RepentiRepenti
J'ai trahiJ'ai trahi


Dans les fourrés, quelque chose bougeDans l'Etoile Noire, quelque chose bouge
J'aperçois l'ombre d'un sniperMon fils torture par Sidious
Sur ma poitrine une lumière rougeSur sa poitrine, des éclairs bleus
Je t'attendais, je n'ai pas peurJe m'élance, je n'ai pas peur


Qu'on m'allonge sur mon litQu'on m'allonge sur une rampe,
Sur mon cœur une fleur d'hortensiasur ma tête, mon casque enlève
Je vais revoir le StromboliJe vais revoir avec mes yeux
Je vais oublier la MafiaJe vais voir enfin mon fils


RepentiRepenti
J'ai trahi J'ai trahi .




Liste des 5 autres parodies répertoriées pour Repenti de Renan Luce :





Quelques parodies parmi prises au hasard :