Dès que le ballon soufflera

Auteur : Sn Parod
parodie de Dès que le vent soufflera de Renaud Sechan
    



C'est pas l'homme qui prend la mer C'est pas l'homme qui prend la bierre,
C'est la mer qui prend l'homme, Tatatin C'est la bierre qui prend l'homme, Habentiens
Moi la mer elle m'a pris Moi la bierre, c'est parti
Je m' souviens un Mardi Dans les égouts un mardi
J'ai troqué mes santiags J'ai troque Mes Volvics
Et mon cuir un peu zone Et mes boissons de beatniks
Contre une paire de docksides contre un verre de Wisky
Et un vieux ciré jaune Et un bar tout pourri
J'ai déserté les crasses J'ai déserte les classes
Qui m' disaient : Sois prudentQui m'disaient : Sois prudent
La mer c'est dégueulasse La bierre, ça te rend pas jouasse
Les poissons baisent dedans Les keufs t'attendent au tournant


Dès que le vent soufflera Des que le ballon soufflera
Je repartira Je repartira
Dès que les vents tourneront Des que les keufs tourneront
Nous nous en alleront Nous nous en alleront


C'est pas l'homme qui prend la mer C'est pas l'homme qui Prend la bierre
C'est la mer qui prend l'homme C'est la bierre qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris Moi, la bierre, c'est parti
Au dépourvu tans pis Sur mon futal, tant pis
J'ai eu si mal au cœur J'ai tellement descendu
Sur la mer en furie Que ma gorge est en feu
Qu' j'ai vomi mon quatre heures Que mon Foie est foutu
Et mon minuit aussi Et mon Compta est fou
J' me suis cogné partout Je suis foutu de partout
J'ai dormi dans des draps mouillés Je suis rempli de mes tournées
Ça m'a coûté des sous J'ai plus de sous
C'est d' la plaisance, c'est le pied C'est de la beuverie, c'est le pied !!




Ho ho ho ho ho hissez haut ho ho ho ho HO HO HO HO Buvez tout HO HO HO


C'est pas l'homme qui prend la mer C'est pas l'homme qui prend la bierre
C'est la mer qui prend l'homme C'est la bierre qui prend l'homme
Mais elle prend pas la femme Mais elle prend par les femmes
Qui préfère la campagne Qui en soulent déjà pas mal
La mienne m'attend au port en les traitant de gros porcs
Au bout de la jetée Avant de les jeter ..
L'horizon est bien mort L'amour est bien mort
Dans ses yeux délavés Dans des yeux déjà bien bourres
Assise sur une bitte Assise dans un camion
D'amarrage, elle pleure De déménagement, elle pleure
Son homme qui la quitte Son homme qu'elle quitte
La mer c'est son malheur La bierre, c'est son malheur




C'est pas l'homme qui prend la mer C'est pas l'homme qui prend la bierre
C'est la mer qui prends l'homme C'est la bierre qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris Moi, la bierre, c'est parti
Comme on prend un taxi Sur les Grolles d'un catcheur
Je ferai le tour du monde J'ai fait le tour d'ici
Pour voir à chaque étape Pour éviter les heurts
Si tous les gars du monde Si Ce type me rattrape,
Veulent bien m' lâcher la grappe J'pense pas qu'il m'lâche la grappe.
J'irais aux quatre vents J'irai aux aux 4 coins
Foutre un peu le boxon Pour essayer de le semer
Jamais les océans Jamais les clients
N'oublieront mon prénom N'oublieront Mon épopée




Ho ho ho ho ho hissez haut ho ho ho ho HO HO HO HO Buvez tout HO HO HO


C'est pas l'homme qui prend la mer C'est pas l'homme qui prend la bierre
C'est la mer qui prends l'homme C'est la bierre qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris Moi, la bierre c'est parti
Et mon bateau aussi Et pis, moi aussi
Il est fier mon navire Je suis sorti de ce bouge
Il est est beau mon bateau Sans calculer, en trois secondes douze
C'est un fameux trois mats Sans oublier mon verre
Fin comme un oiseau {Hissez haut} Plein comme moi même { Buvez tout }
Tabarly, Pageot Roger, Bertrand
Kersauson ou Riguidel Johnson ou Babybel
Naviguent pas sur des cageots Boivent pas dans des restaurants
Ni sur des poubelles Mais dans des Bordels




C'est pas l'homme qui prend la mer C'est pas l'homme qui prend la bierre
C'est la mer qui prends l'homme C'est la bierre qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris Moi, la bierre, Elle m'a pris
Je m' souviens un Vendredi Je sais plus, j'te dit
Ne pleure plus ma mère Ne me renie pas ma mère
Ton fils est matelot Ton fils est alcolo
Ne pleure plus mon père Ne me renie pas, mon père
Je vis au fil de l'eau je ne supporte plus l'eau
Regardez votre enfant Regardez votre moufflet
Il est parti marin Il est parti très sain
Je sais c'est pas marrant Il est revenu bourre
Mais c'était mon destin et c'était son destin




Dès que le vent soufflera Dès que le ballon soufflera
Nous repartira Nous repartira
Dès que les vents tourneront Dès que les keufs tourneront
Je me n'en allerons Je me n'en allerons




Liste des 12 autres parodies répertoriées pour Dès que le vent soufflera de Renaud Sechan :





Quelques parodies parmi prises au hasard :