Péage

Auteur : Slam
parodie de Nuage de Grégoire
    


Si le vent pousse les Nuages,Si le vent pousse les péages
On apercevra le soleilOn apercevra Bruxelles
Et l'on pourra tourner la pageEt l'on pourra tourner à la nage
De ces matins, pauvres réveils,De ces matins pauvre sommeil
Ces matins qui gardent en otageCes matins qui gardent l'orage
Nos envies au fond d'un sommeil,Nos envies au fond d'une merveille
Sortir la tête de ce potage,Sortir la tête de ce moyen-âge
Crier les rêves que l'on bégaye,Plier les rêves que l'on éveille
J'ai l'horizon dans mes bagages,J'ai l'horizon dans mes ravages
Des aventures à t'inventer,Des aventures à m'inventer
Pas de frontières, autres péages,Pas de frontieres ou d'autres crashages
Pas de limites à s'en allerPas de limites à s'en balancer
Au-delà de nos marécagesAu delà de nos mères en cage
Où l'on ne peut que s'enliser,Que l'on peux que s'en lasser
Où jamais rien ne nous soulageOù jamais rien ne nous ménage
Mais je sais qu'on peut s'envolerMais je sais qu'on peux s'emporter

Si tu me suis,Si tu me fuis
Si tu me crois aussi,Si tu me hais aussi
Si tu me suis,Si tu me fuis
Si seulement et seulementSi t'es lent et t'es lent

Si le vent pousse les Nuages,Si le vent pousse les péages
On apercevra le soleil,On apercevra Bruxelles
On s'en ira vers d'autres plages,On s'en ira vers d'autres larges
Où la vie n'est jamais pareille,Là où la vie n'est jamais soleil
On se perdra sur des rivages,On se perdra sur des mirages
Dans des océans de merveilles,Dans des océans d'abeilles
On fera peut-être naufrage,On fera peut-être mon âge
Je crois qu'il faut que l'on essaye,Je crois qu'il faut que l'on s'émerveille
Atteindre d'autres paysages,Atteindre d'autres rivages
Des galaxies inexplorées,Des galaxies inexploitées
Ne plus sentir geindre la rage,Ne plus sentir geindre la sage
Ni l'entendre se lamenter,Ni l'entendre en train d'pleurer
Oublier les sombres ravagesOublier les sombres images
De leurs principes et leurs idéesDe leurs principes et leur merdier
En trouvant un pont, un passage,En trouvent un pont un crashage
N'importe quoi pour s'évader.N'importe quoi pour se lamenter


Si tu me suis,Si tu me fuis
Si tu me crois aussi,Si tu me hais aussi
Si tu me suis,Si tu me fuis
Si seulement et seulementSi t'es lent et t'es lent


Si le vent pousse les Nuages,Si le vent pousse les péages
On apercevra le soleil.On apercevra Bruxelles
Si ton vent pousse mes Nuages,Si ton vent pousse mes péages
On apercevra le soleil.On apercevra Bruxelles


(...)(...)




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Nuage de Grégoire.





Quelques parodies parmi prises au hasard :