Pourvu que tu touches

Auteur : Radio Compote
parodie de Pourvu qu'elles soient douces de Mylène Farmer
Date : 17 octobre 2015
    



Ton regard oblique derrière tes yeux louches,
T' as rien à méfu, tu flippes.
Tu ratisse les pochons,
En te grattant les couilles
Et tu lèches les fonds de boites,
Finis ton zetla, qu' avait 10 ans d âge
T' as raclé la moquette aussi.
Le nec' plus ultra, placard ou Amsterdam,
J' aime toutes les variéty
Les dealeurs ont l' sais,
Jamais ne se déplacent,
Jusque sous ton oreiller.
A moins que le type ait la méchant classe,
Tout n' est que prix à payer.
Tu fais des Hâ, des Hô, en manque d' herbage,
Tu tournes en rond, dans ton salon.
Tu fûmes des roulées, sans perdre courage,
Accroché par tes obsessions

Tu t' entêtes, t' accroche à trouvé du pet!
Mais pourvu que tu touches,
Prêt-à-tout pour bédave une petite tête
Qui va te laissé KO
Une seule idée te trotte dans la tête
Vite, pourvu que tu touches
Une tête, qui te donne un air bête,
Tout est si beau, sous bédo

Prose et poésie,
Tout n' est que prétexte
Pour finir déchiré
Quand dans une galaxie,
Ton esprit se déverse
Sous des tonnes de fumées
Y' a plus de teushi, je lasse mes godasses
Et me casse pour toucher
Bédo dans la poche, les keufs m' agacent
Et me taxe ma libertée


Tu t' entêtes, t' accroche à trouvé du pet!
Mais pourvu que tu touches,
Prêt-à-tout pour bédave une petite tête
Qui va te laissé KO
Une seule idée te trotte dans la tête
Vite, pourvu que tu touches
Une tête, qui te donne un air bête,
Tout est si beau, sous bédo




Une autre parodie est répertoriée pour Pourvu qu'elles soient douces de Mylène Farmer :





Quelques parodies parmi prises au hasard :