Ah les petits avants

Auteur : Parolix
parodie de Ah le petit vin blanc de Berthe Sylva
Date : 24 février 2011
    



Voici le printempsVoici les enfants
La douceur du tempsVos derniers instants
Nous fait des avancesAvant la souffrance
Partez mes enfantsPartez les enfants
Vous avez vingt ansVous avez le temps
Partez en vacancesAvant qu'on commence
Vous verrez agilesOn n'est pas docile
Sur l'onde tranquilleOn n'est pas fragile
Les barques docilesEt les gars fébriles
Au bras des amantsOn rentre dedans
De fraîches guinguettesDevant nous les mecs
Des filles bien faitesY'a que des lopettes
Y a des chansonnettesUne charnière inquiète
Et y a du vin blancEt y a vos avants


Ah ! Le petit vin blancAh ! Les petits avants
Qu'on boit sous les tonnellesQui pleurent comme des donzelles
Quand les filles sont bellesEn sentant nos semelles
Du côté de NogentDu côté de leurs dents
Et puis de temps de tempsEt puis de temps de temps
Un air de vieille romanceQuand y a not' mole qui avance
Semble donner la cadenceOn les bouscule en cadence
Pour fauter, pour fauterPour placer, pour placer
Dans les bois, dans les présNos vieux poings, tout fermés
Du côté, du côté de NogentDu côté, du côté de leurs dents


Suivons le conseilSuivez nos conseils
Monsieur le SoleilGarez vos orteils
Connaît son affaireY a que ça à faire
Cueillons, en cheminVoyez les gamins
Ce minois mutinOn a pas l'air fin
Cette robe claireOn va vous refaire
Venez belle filleOn va sans répi-e
Soyez bien gentilleVous mettre en charpi-e
Là, sous la charmilleVous broyez les filles
Soyez bien gentilleComme des brindilles
L'amour nous attendC'est c'qui vous attend
Les tables sont prêtesDevant nous fillettes
L'aubergiste honnêteY a que des femmelettes
Y a des chansonnettesDes gars qui claquettent
Et y a du vin blanc...Et y a vos avants




A ces jeux charmantsIl faut pas longtemps
La taille souventPour que nos avants
Prend de l'avantagePrennent l'avantage
Ça n'est pas méchantÇa n'est pas méchant
Ça finit tout le tempsÇa finit tout le temps
Par un mariagePar un gros carnage
Le gros de l'affaireVous laissez pas faire
C'est lorsque la mèreCar nous on préfère
Demande, sévèreQuand il y a des nerfs
A la jeune enfant :C'est plus croustillant
Ma fille raconteMême les mastodontes
Comment, triste honteNous on les démonte
As-tu fait ton compte ?On fait une refonte
Réponds, je t'attends...Avec les avants




Car c'est toujours pareilIl faut prévenir vos gros
Tant qu’y aura du soleilTant qu'il y aura du chrono
On verra les amants au printempsOn verra nos avants très méchants
S'en aller pour fauterS'en aller pour coller
Dans les bois, dans les présLeurs vieux poings, tout fermés
Du côté, du côté de NogentDu côté, du côté de leur dents




Une autre parodie est répertoriée pour Ah le petit vin blanc de Berthe Sylva :





Quelques parodies parmi prises au hasard :