Tes caleçons

Auteur : Parolix
parodie de Il y a de Vanessa Paradis
Date : 3 février 2010
    



Il y a là la peintureIl y a c'ui à rayures
Des oiseaux, l'envergureQu'a même plus de coutures
Qui luttent contre le ventOuvert derrière et devant
Il y a là les borduresIl a des déchirures
Les distances, ton allureOn dirait je t'assure
Quand tu marches juste devantQu'il a au moins 150 ans


Il y a là les fissuresIl y a c'ui en fourrure
Fermées les serruresAffreuse créature
Comme envolés les cerfs-volantsComme un putois encore vivant
Il y a là la littératureC'est vrai qu'il parait très nature
Le manque d'élanMais tu vois mon grand
L'inertie, le mouvementJ'suis pas fan de Tarzan


Parfois on regarde les chosesParfois je regarde ces choses
Telles qu'elles sontTes caleçons
En se demandant pourquoiEn me demandant c'est quoi
Parfois, on les regardeParfois, je te regarde
Telles qu'elles pourraient êtreAccoutré de ces guêtres
En se disant pourquoi pasEn me disant : ça l'fait pas


Il y a lalalaIls sont cracracra
Si l'on prenait le tempsC'est pas très excitant
Si l'on prenait le tempsC'est carrément gerbant
Il y a là la littératureIl y a des fois des mouchures
Le manque d'élanQui trainent dedans
L'inertie, le mouvementEt qui collent aux vêtements




Il y a là les mystères,Il y a c'ui que ta mère
Le silence sous la merA douze ans t'as offert
Qui luttent contre l'tempsEt t'réclame tout l'temps
Il y là les borduresQuand je vois ton allure
Les distances, ton allureJe me dis là c'est sûr
Quand tu marches juste devantElle ne veut pas de p'tits enfants


Il y a là les murmuresIl y a toutes ces pelures
Un soupir, l'aventureTâchées de confiture
Comme emmêlés les cerfs-volantsComme incrustée c'est désolant
Il y a là la littératureIl y a là la moisissure
Le manque d'élanL'odeur de merlan
L'inertie le mouvementDe sushis pourrissants






Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Il y a de Vanessa Paradis.





Quelques parodies parmi prises au hasard :