Suivre

Auteur : Parolix
parodie de Vivre de Notre Dame de Paris
Date : 9 janvier 2008
    


La nuit est si belleJe cherche des pucelles
Et je suis seuleEt puis des femmes seules
Je n'ai pas envie de mourirJ'aurais envie de les sentir
Je veux encore chanterJe voudrais tripoter
Danser et rireLeurs bottes en cuir
Je ne veux pas mourirJe voudrais les sentir
MourirSentir
Avant d'avoir aiméMais aussi m'y frotter


VivreSuivre
Pour celui qu'on aimeDes p'tites fessses qui traînent
AimerHumer
Plus que l'amour mêmeL'odeur corporelle
DonnerBaver
Sans rien attendre en retourDerrière des belles cuisses qui courent


LibreFuir
De choisir sa vieDevant leur mari
Sans un anathèmePour pas que la Seine
Sans un interditCalme mes envies


LibreFuir
Sans dieu ni patrieLes fistons aussi
Avec pour seul baptêmeQui me tailleraient les veines
Celui de l'eau de pluieAvec une vieille scie




Ces deux mondes qui nous séparentMe faire traiter de bâtard
Un jour seront-ils réunisDe gros pervers qu'est pas fini
Oh ! je voudrais tell'ment y croireOh! C'est vraiment trop le panard
Même s'il me faut donner ma vieMais bien souvent je vous épie
Donner ma vieJe vous épie
Pour changer l'histoireDepuis des coins noirs




AimerHumer
Comme la nuit aime le jourLes senteurs de l'amour
AimerHumer
Jusqu'à en mourir d'amour En rêvant qu'on les savoure




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Vivre de Notre Dame de Paris.





Quelques parodies parmi prises au hasard :