Parce qu'on est en chien

Auteur : Paral & Piped
parodie de Parce qu'on vient de loin de Corneille
    



Nous sommes nos propres pèresNous sommes des pré-pubères
Si jeunes et pourtant si vieux, ça me fait penser, tu saisSi jeunes et si vicieux, ça me fait kiffer, tu sais
Nous sommes nos propres mèresJ’entends tout le temps ma mère
Si jeunes et si sérieux, mais ça va changerDire qu’on est cons, des p’tits merdeux, et ça me fait chier
On passe le temps à faire des plans pour le lendemainOn passe notre temps à faire des trucs complètement malsains
Pendant que le beau temps passe et nous laisse vide et incertainPendant que nos parents se demandent ce qu’on fout dans la salle de bains
On perd trop de temps à suer et s'écorcher les mainsOn perd trop de temps à asticoter notre engin
A quoi ça sert si on n'est pas sûr de voir demainA quoi il sert si on l’utilise qu’avec la main ?
A rienA rien


Alors on vit chaque jour comme le dernierAlors on mate plein de culs toute la journée
Et vous feriez pareil si seulement vous saviezEt vous feriez pareil si seulement vous aviez
Combien de fois la fin du monde nous a frôlésNos têtes de cons, notre âge et nos boutons d’acné
Alors on vit chaque jour comme le dernierAlors on mate plein de culs toute la journée
Parce qu'on vient de loinParce qu’on est en chien


Quand les temps sont dursEt quand les cours sont durs
On se dit : Pire que notre histoire n'existe pasNous on préfère scruter les seins de la prof d’histoire
Et quand l'hiver perdureQuand le célibat perdure
On se dit simplement que la chaleur nous reviendraOn se cache derrière un arbre pour fumer un pétard
Et c'est facile comme çaC’est plus facile comme ça
Jour après jourCours après cours
On voit combien tout est éphèmereL’effet de la beuh devient éphémère
Alors même en amourAlors même dans la cour
J'aimerai chaque reineJe prendrai chaque taffe
Comme si c'était la dernièreComme si c’était la première
L'air est trop lourdEst-ce que je ferai l’amour ?
Quand on ne vit que sur des prièresAlors chaque soir je fais ma prière
Moi je savoure chaque instantEt j’apprécie mes soirées
Bien avant que s'éteigne la lumièreBien après qu’il n’y ait plus de lumière




Jour après jourJour après jour
On voit combien tout est éphémèreÊtre puceau c’est la galère
Alors vivons pendant qu'on peut encore le faireAlors matons pendant qu’on peut encore le faire
Mes chersSa mère






Liste des 5 autres parodies répertoriées pour Parce qu'on vient de loin de Corneille :





Quelques parodies parmi prises au hasard :