Collégienne

Auteur : Nemo Dégun
parodie de Bohémienne de Notre Dame de Paris
Date : 15 janvier 2016
    



D'où viens-tu belle étrangèreElle a mauvais caractère
Fille du ciel ou de la terreElle fait que répondre à sa mère
Bel oiseau de paradisElle veut sortir tous les samedis
Que viens-tu faire par ici ?Toi, t’as eu 15 ans aussi


BohémienneCollégienne
Nul ne sait Quand tu parles,
Le pays d'où je vienson ne comprend pas bien
BohémienneCollégienne
Je suis fille Si t’es pas swag,
De grands cheminsAlors t’es rien
BohémienneCollégienne,
BohémienneCollégienne,
Qui peut dire Chaque semaine,
Où je serai demainT’as un nouveau béguin
BohémienneCollégienne,
Bohémiennecollégienne,
C'est écrit T’as autant d’bagues aux dents
Dans les lignes de ma mainQu’aux deux mains


Ma mère me parlait de l'EspagneCet été, l’voyage en Espagne
Comme si c'était C’est plus qu’un rêve,
Son paysC’est toute ta vie
Et des brigands dans les montagnesTu te vois buvant du champagne
Dans les montagnes d'AndalousieDans une piscine en bikini
Dans les montagnes d'AndalousieDans une piscine en bikini
Je n'ai plus ni père ni mèreMais faut obéir à ton père
J'ai fait de Paris mon paysSi t’as pas l’brevet, c’est fini
Mais quand j'imagine la merPas de vacances à la mer
Elle m'emmène loin d'iciMais un séjour en Picardie
Vers les montagnes d'AndalousieDeux mois dans la ferme de Mamie


BohémienneCollégienne
Nul ne sait Pour toi,
Le pays d'où je viensC’qui a vingt ans est ancien
BohémienneCollégienne
Je suis fille Les garçons
De grands cheminsCe sont tous des chiens
BohémienneCollégienne,
BohémienneCollégienne,
Qui peut dire Ils ont de l’acné
Où je serai demainet sont malsains
BohémienneCollégienne,
BohémienneCollégienne,
C'est écrit Ils ne pensent
Dans les lignes de ma mainQu’à te mater les seins !


J'ai passé toute mon enfanceTes parents sont sans tolérance
Pieds nus sur T’priver d’I-Phone,
Les monts de ProvenceC’est d’l’inconscience
Pour les gitans la route est longueTout ça car t’as fumé un bong
La route est longueFumé un bong
Je continuerai mon erranceDans ta chambre tu lis des romances
Au-delà des chemins de FranceOù les héros ont de la chance
Je les suivrai au bout du mondeIls sont orphelins et vagabondent
Au bout du mondeAu bout du monde
Un fleuve d'AndalousieTes vieux sont des aigris
Coule dans mon sangBêtes et méchants
Coule dans mes veinesT’en es certaine
Le ciel d'AndalousiePourquoi te punissent-ils
Vaut-il la peineSi en allemand
Qu'on y revienne ?T’as 2 de moyenne ?


BohémienneCollégienne
Nul ne sait le pays d'où je viensT’as un côté un peu tragédien
BohémienneCollégienne
Je suis fille de grands cheminsQuand tu pleures, c’est souvent pour rien
BohémienneCollégienne,
BohémienneCollégienne
Qui peut dire qui j'aimerai demainLe collège, tu le regretteras bien
BohémienneCollégienne,
BohémienneCollégienne,
C'est écrit dans les lignes de ma main Quand t’auras 28 ans, c’est certain.




Une autre parodie est répertoriée pour Bohémienne de Notre Dame de Paris :





Quelques parodies parmi prises au hasard :