La petite vieille

Auteur : Nemo Dégun
parodie de Belle demoiselle de Christophe Maé
Date : 14 avril 2014
    



Du fond de ma rueAu coin d’une rue
Une silhouette comme un bruit aiguJe surveille allées et venues
Se rapproche à hauteur de mes yeux nusSi discret qu’on ne me remarque plus
La silhouette, c'est une filleTout à coup je la repère
Jour de fête nationaleEn train d’acheter du beurre
Ronflante comme une escadrilleRidée comme une morille
Qui domine mon moralElle emmerde le vendeur
Je la regarde Je vais la suivre
me sourireDe plus près
Je baisse la garde Quand elle f’ra pas gaffe
et les yeux pour me direLà je l’attraperai


Belle demoiselleLa petite vieille
Qui se presse dans l'alléeQui se traîne dans l’avenue
Sa démarche Son argent
lui donne des ailesSe trouve dans sa gaine
Mais j'ose pas m'emballerAlors faut taper d’ssus
Et et si jamaisEh eh si jamais
Je m'approche d'elle,La vioque se rebelle
Aucun doute, Sans remords
elle s'envoleJe l’assomme
Comme une hirondelleA grands coups de pelle


Du milieu de ma rueElle prend un boulevard
La silhouette comme un nuageEn tirant son vieux chariot
S'éloigne sans un bruitCa couine
Alors c'est graveCa me rend vraiment marteau
Ça s'bouscule dans ma têteEnvie d’une cigarette
Dopé à l'effet de plaireMais ça peut me retarder
C'est pas vraiment la fêteSi on perd trop de temps
Pourtant j'ai l'air de lui plaireAlors adieu la mémé
Qu'ai-je fait Elle tape son code
au bon dieuA l’entrée
Pour être fidèle Moi je me faufile
à cet aveuElle n’a rien remarqué


Belle demoiselleLa petite vieille
Qui se presse dans l'alléeQui se traîne dans l’avenue
Sa démarche Son argent
lui donne des ailesSe trouve dans sa gaine
Mais j'ose pas m'emballerAlors faut taper d’ssus
Et et si jamaisEh eh si jamais
Je m'approche d'elle,La vioque se rebelle
Aucun doute, Sans remords
elle s'envoleJe l’assomme
Comme une hirondelleA grands coups de pelle


Inaccessible Je la renverse
comme une hirondelletête dans la poubelle


Je calcule dans ma têteElle pousse un cri
Dopé à l'effet de plaireet tombe raide par terre
C'est quand même la fêteJe la roue de coups de pied
Le fantasme qui peut distrairepour qu’elle finisse par se taire
Je n'suis pas parfaitJe connais ce coin
Merci mon dieuOh nom de Dieu
Mais je tire un trait C’est ma mère que j’agresse
sur cet aveuPutain j’m’en veux!


La belle demoiselleLa petite vieille
Disparaît dans l'alléeM’a dénoncé aux flics
Sa démarche Moi son fils
lui donne des ailesJe la trouve cruelle
Mais j'ose pas m'emballerJe voulais juste du fric
Et et, si jamais Eh eh menotté
je m'approche d'elle,J’peux pas m’faire la belle
Aucun doute, elle s'envoleEt me voilà en taule


Belle demoiselleLes petites vieilles
Qui se presse dans l'alléeQui se trainent dans les rues
Sa démarche Quand elles marchent
lui donne des ailesElles me donnent la haine
Mais j'ose pas m'emballerAlors je tape dessus
Et etEh ouais
Si jamais Si jamais
Je m'approche d'elle,les vioques se rebellent
Aucun doute, Sans remords
elle s'envoleJ'les assomme


La belle demoiselleLa petite vieille
Qui se presse dans l'alléeQui se traîne dans la rue
Sa démarche Son argent
lui donne des ailesSe trouve dans sa gaine
Mais j'ose pas m'emballerAlors faut taper d’ssus
Et etEh eh
Si jamais Si jamais
je m'approche d'elle,La vioque se rebelle
Aucun doute, Sans remords
elle s'envoleJe l’assomme
Comme une hirondelleA grands coups de pelle




Liste des 4 autres parodies répertoriées pour Belle demoiselle de Christophe Maé :





Quelques parodies parmi prises au hasard :