J'irai gerber

Auteur : MelonMan
parodie de J'irai chanter de Nouvelle Star
    


J´ai longé des précipicesJ'ai mangé des pains d'épice
Pour trouver un bout d´étoileQui m'ont fait voir des étoiles
D´artifices en sacrificesD'la Vittel comme de la pisse
Enfin c´est mon cœur qui batTranslucide dans le cristal
J´irai chanter pour çaJ'irai gerber pour ça


Quand j´ai la foi de survivreQuand j'rentre chez moi je vois frire
Sur ce chemin trop étroitDes fèves bleues dans du gras
C´est un criC'est pourri
Qui me délivreQui peut survivre ?
Qui sonne la fin du combatQuand on sent le dégoût,
J´irai chanter toujoursLà on doit gerber, on souffre


J´irai chanter!J'irai gerber
Chaque jour comme le dernierChaque moule trop périmée
Chanter comme je respireGerber même si j'transpire
Ne jamais en finirNe jamais en finir
J´irai chanter pour revenir au mondeJ'irai gerber chaque rognon immonde
Sentir chaque secondeSentir mes os qui grondent
Pour vivre avec ma voixPour soulager mon foie


Depuis que tourne le mondeDepuis que les poules pondent
Des voix se sont élevéesLeurs œufs tout décomposés
Mais pour une terre qui succombeC'est mon estomac qui succombe
Une histoire couronnéeUne victoire pour ton nez
J´irai chanter encore!J'irai gerber dehors


Pour cette inconnue qui passeSur l'avenue je me lâche
Pour un regardMes tripes se barrent
Je peux changer toutJ'irai gerber tout
laisser toute la placeTu sais... une vieille carcasse,
A l´amour qui me porteUn crabe dans d'la compote au pistou
Jusque au boutMe f'rait vomir partout !
Pour voir venir mon trône
Chanter comme çaGerber pour ça !






Aucune autre parodie n'est répertoriée pour J'irai chanter de Nouvelle Star.





Quelques parodies parmi prises au hasard :