Chanson pour sous-vêtements

Auteur : MelonMan
parodie de Chanson pour l'auvergnat de Georges Brassens
Date : 2004
    


Elle est à toi cette chansonElle est à toi cette chanson
Toi l´Auvergnat qui sans façonToi l'string en cuir qui sans façon
M´as donné quatre bouts de boisM'a permis de d'venir célèbre
Quand dans ma vie il faisait froidEn m'agitant dans les ténèbres
Toi qui m´as donné du feu quandAvec ta ficelle moi j'anime
Les croquantes et les croquantsLa foule même si la raie tu m'limes
Tous les gens bien intentionnésDonc parfois je souffre en silence
M´avaient fermé la porte au nezMais j'suis sexy je m'en balance
Ce n´était rien qu´un feu de boisTu es mon bel outil d'travail
Mais il m´avait chauffé le corpsPlus important qu'ma côte de maille
Et dans mon âme il brûle encoreAvec toi je me sens puissant
A la manièr´ d´un feu de joieComme au lit avec mes amants


Toi l´Auvergnat quand tu mourrasO toi mon string quand tu faneras
Quand le croqu´mort t´emporteraAvec douleur tu me quitteras
Qu´il te conduise à travers cielTu reverras dans la poubelle
Au père éternelMon slip éternel...


Elle est à toi cette chansonElle est à toi cette chanson
Toi l´hôtesse qui sans façonToi le boxer qui, moule roustons,
M´as donné quatre bouts de painM'a permis quelques fantaisies
Quand dans ma vie il faisait faimAvant de les conclure au lit
Toi qui m´ouvris ta huche quandTu fais frissonner tous mes potes
Les croquantes et les croquantsLes filles, les mecs, les antilopes
Tous les gens bien intentionnésTon design à la mode faut dire
S´amusaient à me voir jeûnerM'autorise presque tous les délires
Ce n´était rien qu´un peu de painDessous magique qui m'rend joyeux
Mais il m´avait chauffé le corpsQui fait aussi tout plein d'envieux
Et dans mon âme il brûle encoreDe la Grande Motte à Pornichet
A la manièr´ d´un grand festinOn s'l'arrache, je dois me cacher


Toi l´hôtesse quand tu mourrasO mon boxer, pour toi je stresse
Quand le croqu´mort t´emporteraCar si jamais je lâche une caisse
Qu´il te conduise à travers cielTu retrouveras dans la poubelle
Au père éternelMon slip éternel...


Elle est à toi cette chansonElle est à toi cette chanson
Toi l´étranger qui sans façonToi le caleçon, ample et mignon
D´un air malheureux m´as souriQu'tu sois à rayures ou à fleurs
Lorsque les gendarmes m´ont prisTu feras toujours mon bonheur
Toi qui n´as pas applaudi quandToi qui nous laisse une liberté
Les croquantes et les croquantsUn espace pour mieux respirer
Tous les gens bien intentionnésAu niveau des intimes parties
Riaient de me voir emmenerCa nous évite des merdes la nuit
Ce n´était rien qu´un peu de mielQuand je croise une belle fleur
Mais il m´avait chauffé le corpsElle n'fait pas que m'demander l'heure
Et dans mon âme il brûle encoreElle jette un œil sur mon futal
A la manièr´ d´un grand soleilElle te devine et je l'emballe


Toi l´étranger quand tu mourrasO toi caleçon, méfie-toi d'moi
Quand le croqu´mort t´emporteraSi t'es fragile tu craqueras
Qu´il te conduise à travers cielEt tu croiseras dans la poubelle
Au père éternelMon slip éternel...




Liste des 8 autres parodies répertoriées pour Chanson pour l'auvergnat de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :