Qui m'accuse

Auteur : Veilleur
parodie de Syracuse de Henri Salvador
Date : 21 avril 2011
    


J'aimerais tant voir SyracuseJ'aimerais tant voir qui m'accuse
L'île de Pâques et KairouanD'écrire des poèmes soulants
Et les grands oiseaux qui s'amusentEt les grands idiots qui s'amusent
A glisser l'aile sous le ventA se gausser de mon talent


Voir les jardins de BabyloneVoir certains textes me chiffonne
Et le palais du grand LamaEcrit comme du Serge Lama
Rêver des amants de VéroneRêver d'écrire un Antigone
Au sommet du Fuji-YamaAh j'aimerais pouvoir faire ça


Voir le pays du matin calmeVoir mes écrits recevoir palmes
Aller pêcher au cormoranAller signer pour plein de gens
Et m'enivrer de vin de palmeEt m'enivrer dans un grand calme
En écoutant chanter le ventEn écoutant du Beethoven


Avant que ma jeunesse s'useAvant que ma plume ne s'use
Et que mes printemps soient partisEt que s'en aillent mes amis
J'aimerais tant voir SyracuseJ'aimerais voir qui m'accuse
Pour m'en souvenir à ParisD'écrire des textes tout pourris




Liste des 4 autres parodies répertoriées pour Syracuse de Henri Salvador :





Quelques parodies parmi prises au hasard :