Le mode de vie

Auteur : Veilleur
parodie de Le plat pays de Jacques Brel
Date : novembre 2009
    


Avec la mer du Nord pour dernier terrain vagueAvec mon air retors, et mes yeux dans le vague,
Et des vagues de dunes pour arrêter les vaguesAussi vague qu'un gars dont la tête divague
Et de vagues rochers que les marées dépassentEt des vagues de tifs qui encadrent ma face
Et qui ont à jamais le cœur à marée basseQui me donnent l'air con et la vue très très basse
Avec infiniment de brumes à venirAvec infiniment de cuites à venir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenirAvec mon foie foutu écoutez-le gémir
Le plat pays qui est le mienLe mode de vie qui est le mien


Avec des cathédrales pour uniques montagnesAvec de vieilles sandales pour battre la campagne
Et de noirs clochers comme mâts de cocagneEt de noirs pantalons pour protéger mes cagnes
Où des diables en pierre décrochent les nuagesOu des vieilles chemises trouées comme du fromage
Avec le fil des jours pour unique voyageAvec le fil qui pend, j'fais pas de ravaudage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoirEt des pulls tout troués, je vous jure, il faut voir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloirAvec la veste sale écoutez-le un soir
Le plat pays qui est le mienLe mode de vie qui est le mien


Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perduAvec un compte si bas que l'argent est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilitéAvec un compte si bas qu'il attriste mon banquier
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est penduAvec un compte si plat qu'on peut marcher dessus
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonnerAvec un compte si plat qu'on peut même s'y moucher
Avec le vent du nord qui vient s'écartelerAvec toutes ces factures qu'il faut encore payer
Avec le vent du nord écoutez-le craquerAvec tous ces huissiers écoutez-le grincer
Le plat pays qui est le mienLe mode de vie qui est le mien


Avec de l'Italie qui descendrait l'EscautAvec de l'amitié je verrais tout plus beau
Avec Frida la Blonde quand elle devient MargotAvec celle que j'attends je serais un héros
Quand les fils de novembre nous reviennent en maiQuand le mois de novembre j'aurai oublié
Quand la plaine est fumante et tremble sous juilletQuand les frimas d'hiver se seront égaillés
Quand le vent est au rire, quand le vent est au bléQuand le vent des sourires me fera miroiter
Quand le vent est au sud, écoutez-le chanterQuand la joie reviendra écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mienLe mode de vie qui est le mien




Une autre parodie est répertoriée pour Le plat pays de Jacques Brel :





Quelques parodies parmi prises au hasard :