Jouanneau

Auteur : Veilleur
parodie de Fais comme l'oiseau de Michel Fugain
Date : février 2010
    


Fais comme l'oiseauMa pauvre Jouanneau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseauL'écologie de Sarko, c'est bateau,
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseauTu te débats et protestes, Jouanneau,
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus hautMais d'être à droite t'empêche, Jouanneau, d'aller plus haut


Mais je suis seul dans l'universL'écologie est un enfer,
J'ai peur du ciel et de l'hiverEt parfois même elle exaspère,
J'ai peur des fous et de la guerreElle en fait devenir tout vert,
J'ai peur du temps qui passe, disEt elle en embarasse, dis
Comment peut on vivre aujourd'huiComment peut-on vivre aujourd'hui?
Dans la fureur et dans le bruitAvec ces abscences de crédit,
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perduTu ne sais pas, tu ne sais plus, tu es perdue


Fais comme l'oiseauMa pauvre Jouanneau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseauL'écologie de Sarko, c'est bateau,
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseauTu te débats et protestes, Jouanneau,
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus hautMais d'être à droite t'empêche, Jouanneau, d'aller plus haut


Mais l'amour dont on m'a parléMais tes projets sont tous bloqués
Cet amour que l'on m'a chantéCes projets que tu désirais,
Ce sauveur de l'humanitéLe nucléaire relancé,
Je n'en vois pas la trace, disEt le vent dans l'impasse, dis
Comment peut on vivre sans lui ?Comment peut-on rester ici?
Sous quelle étoile, dans quel pays ?Le solaire tombe dans l'oubli,
Je n'y crois pas, je n'y crois plus, je suis perduTu n'y crois pas, tu n'y crois plus, tu es perdue


Fais comme l'oiseauMa pauvre Jouanneau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseauL'écologie de Sarko, c'est bateau,
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseauTu te débats et protestes, Jouanneau,
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus hautMais d'être à droite t'empêche, Jouanneau, d'aller plus haut


Mais j'en ai marre d'être rouléMais t'en as marre d'être roulée,
Par des marchands de libertéPar des amis de qui-tu-sais,
Et d'écouter se lamenterEt d'écouter te raconter
Ma gueule dans la glace, disDes mensonges dégueulasses, dis
Est-ce que je dois montrer les dents ?Mais aimes-tu ton président?
Est-ce que je dois baisser les bras ?Ou bien ce qui tombe tous les mois?
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perduTu ne sais pas, tu ne sais plus, tu es perdue


Fais comme l'oiseauC'est moche Jouanneau,
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseauT'avais l'étoffe pour être écolo,
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseauMais t'as fait un choix contraire, pas d'pot,
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus hautEt même si tu protestes, Jouanneau, ça fait pipeau-o-o-o-o-o-o-o-o-o




Une autre parodie est répertoriée pour Fais comme l'oiseau de Michel Fugain :





Quelques parodies parmi prises au hasard :