J'aime pas courir (les soldes)

Auteur : Veilleur
parodie de Je l'aime à mourir de Francis Cabrel
Date : 3 août 2012
    


Moi je n'étais rienMoi je n'faisais rien
Et voilà qu'aujourd'huiEt voilà qu'aujourd'hui
Je suis le gardienJ'vais aux magasins
Du sommeil de ses nuitsPour ces soldes pourries
Je l'aime à mourirJ'aime pas courir


Vous pouvez détruireÇa me fait frémir
Tout ce qu'il vous plairaDe voir tous ces gens-là
Elle n'a qu'à ouvrirQui n'arrêtent pas d'ouvrir
L'espace de ses brasEt remplir leurs cabas
Pour tout reconstruirePour tout recueillir
Pour tout reconstruirePour tout recueillir
Je l'aime à mourirJ'aime pas courir


Elle a gommé les chiffresElle regarde les chiffres
Des horloges du quartierDes articles soldés
Elle a fait de ma vieElle compare les prix
Des cocottes en papierAvec les prix barrés
Des éclats de rireÇa me fait bien rire


Elle a bâti des pontsElle a prévu des fonds
Entre nous et le cielD'un montant démentiel
Et nous les traversonsEt nous les dépensons
À chaque fois qu'elleA chaque fois qu'elle
Ne veut pas dormirEst sous cet empire
Ne veut pas dormirEst sous cet empire
Je l'aime à mourirC'est un vrai délire


Elle a dû faire toutes les guerresElle a dû faire de bonnes affaires
Pour être si forte aujourd'huiC'est lourd c'que je porte aujourd'hui
Elle a dû faire toutes les guerresEle a dû faire de bonnes affaires
De la vie, et l'amour aussiC'est la vie, mais ça m'gonfle aussi


Elle vit de son mieuxElle a posé ses yeux
Son rêve d'opalineSur un lot de bottines
Elle danse au milieuElle danse au milieu
Des forêts qu'elle dessineDe ce troupeau de fouines
Je l'aime à mourirElle va pas faiblir


Elle porte des rubansElle voit des rubans
Qu'elle laisse s'envolerDont le prix l'attirait
Elle me chante souventElle bouscule les gens
Que j'ai tort d'essayerPour mieux les attraper
De les retenirPour mieux les cueillir
De les retenirPour mieux les cueillir
Je l'aime à mourirElle va réussir


Pour monter dans sa grottePour gagner le jackpot
Cachée sous les toitsCaché par là-bas
Je dois clouer des notesElle se tape une trotte
À mes sabots de boisAu milieu des babas
Je l'aime à mourirJ'aime pas courir


Je dois juste m'asseoirJe vais juste m'asseoir
Je ne dois pas parlerEt puis me reposer
Je ne dois rien vouloirJe n'aime pas ce foutoir
Je dois juste essayerEt tous ces agités
De lui appartenirQui me font vomir
De lui appartenirQui me font vomir
Je l'aime à mourirJ'aime pas courir


Elle a dû faire toutes les guerresElle a dû faire de bonnes affaires
Pour être si forte aujourd'huiC'est lourd c'que je porte aujourd'hui
Elle a dû faire toutes les guerresEle a dû faire de bonnes affaires
De la vie, et l'amour aussiC'est la vie, mais ça m'gonfle aussi


Moi je n'étais rienMoi je n'faisais rien
Et voilà qu'aujourd'huiEt voilà qu'aujourd'hui
Je suis le gardienJ'vais aux magasins
Du sommeil de ses nuitsPour ces soldes pourries
Je l'aime à mourirJ'aime pas courir


Vous pouvez détruireÇa me fait frémir
Tout ce qu'il vous plairaDe voir tous ces cons-là
Elle n'aura qu'à ouvrirQui n'arrêtent pas d'ouvrir
L'espace de ses brasEt remplir leurs cabas
Pour tout reconstruirePour tout recueillir
Pour tout reconstruirePour tout recueillir
Je l'aime à mourirJ'aime pas courir




Liste des 37 autres parodies répertoriées pour Je l'aime à mourir de Francis Cabrel :





Quelques parodies parmi prises au hasard :