Un autre ministère?

Auteur : Mimie
parodie de L'autre Finistère des Innocents
Date : 2010
    


Comprendrais-tu ma belleComprendras-tu ma Belle
Qu'un jour, fatiguéQu’un jour, fatiguée
J'aille me briser la voixJe n'aille plus donner mavoix
Une dernière foisComme chaque fois
A cent vingt décibelsA ces vains « ministrels »,
Contre un grand châtaignierContrainte d’aller voter
D'amour pour toiPour qui et pour quoi ?


Trouverais-tu cruelTrouveras-tu rebelle
Que le doigt sur la boucheQu’avec le crayon rouge
Je t'emmène, hors des villesJ’écrive et je dessine
En un fort, une presqu'îleLe drapeau, que je signe :
Oublier nos duels« Oubliez vos duels,
Nos escarmouchesVos escarmouches,
Nos peurs imbécilesVos querelles imbéciles !»


On irait y attendreD’aucuns aimeraient entendre
La fin des combatsQue c’est la fin des rois,
Jeter aux vers, aux vautoursPrendre BHV; les vautours,
Tous nos plus beaux discoursArrêtez vos beaux discours !
Ces mots qu'on rêvait d'entendreLes mots que l'on veut entendre,
Et qui n'existent pasChez vous n’existent pas…
Y devenir sourdDialogues de sourds !


Il est un estuaireOn chantait « Ma Mère,
A nos fleuves de soupirsÔ ô ô Belgique chérie »
Où l'eau mêle nos mystères« Ô ô mijn lieve Moeder »...
Et nos belles différencesAcceptez nos différences !
J'y apprendrai à me taireJe ferais mieux de me taire
Et tes larmes retenirEt mes larmes retenir.
Dans cet autre FinistèreDans quel autre Ministère
Aux longues plages de silenceLe plat pays aura une chance ?


Bien sûr on se figureDes hommes se figurent
Que le monde est mal faitQue les régions séparer
Que les jours nous abîmentNous sortira de l’abîme :
Comme de la toile de NîmesGardons nos plages et vous vos mines
Qu'entre nous, il y a des mursPourquoi ne pas faire un mur
Qui jamais ne fissurentSi le royaume se fissure ?
Que même l'air nous opprimeL’atmosphère nous déprime...


Et puis on s'imagineEt puis ils s’imaginent
Des choses et des chosesScinder c'est une bonne chose
Que nos liens c'est l'argileMais la Flandre est bien fragile,
Des promesses facilesUn lion aux pieds d’argile
Sans voir que sous la patineSans les Wallons la patrie
Du temps, il y a des rosesDevient un pays morose
Des jardins fertilesEt qu'en est-il de vos usines ?




Car là-haut dans le cielLa devise immortelle
Si un jour je m'en vais« Le Roi, la Loi, la Liberté »
Ce que je voudrais de nousSonne bien faux par chez nous,
Emporter avant tout« De Vlaamse Leeuw» partout
C'est le sucre, et le mielNous fait grincer les oreilles !
Et le peu que l'on saitL’« invincible unité » 
N'être qu'à nousN’a plus cours chez nous...






Liste des 2 autres parodies répertoriées pour L'autre Finistère des Innocents :





Quelques parodies parmi prises au hasard :