Cagibi

Auteur : Mimie
parodie de Repenti de Renan Luce
Date : 4 mars 2012
    



Des spaghettis, de la sauce tomateY a pas un bruit dans notre appart
Dans la banlieue nord de DijonDans la banlieue nord de Lyon
J'ai choisi la voie diplomateJe l'épie au travers des lattes
Qui m'a évité la prisonIl va rentrer à la maison...


Ça fait 20 ans que je me cacheÇa fait des heures que je me cache
Et je pensais vivre bien moinsDès que je pense qu'il est pas loin
Le FBI remplit sa tache :Mal aux entrailles, peur qu'il se fâche,
La protection d'un témoinDes corrections, des coups de poings...


RepentiJ'me tapis
J'ai trahiCagibi...


J'aurais bien pû casser des pierresJ'ai l'estomac comme une pierre
Au pénitencier du TexasJ'ai rien mangé et je suis las
Mais je me finis à la bièreEt lui il finit quelques bières
Dans un PMU bien moins classeDans un PMU pas très classe


Tous les soirs on remplit mon verreTous les soirs, il s'enfile des verres
Et on rigole, on me salitEt il picole, il est aigri
Quand je raconte mes tours de verreIl raconte la mort de ma mère
Ma vie à Little ItalyPartie quand moi je suis sorti...


RepentiJ'suis puni
J'ai trahiCagibi...


Mafioso jusqu'au bout des onglesToujours i' m'dit : « tu me fais honte
Je suis devenu le pochtron du coinT'es qu'une erreur, un bon à rien »
Quand les hommes de main de mon oncleEt comme je m' tais rongeant mes ongles,
Recherchent Tony-les-deux-poingsMe donne coups d'pieds et coups de poings.


Dans les premiers mois de ma planqueMois après mois au fond d'ma planque
J'ai cru que ma vie serait la mêmeJe sais qu'ma vie sera la même
En recréant ce qui me manqueSans ma maman, à qui je manque ?
De ma Sicile américaineJe n'ai plus ni envie ni haine.


J'ai aidé quelques connaissancesJ'ai bien fait quelques connaissances
Dans leurs querelles de voisinageDans mon école, mon voisinage
Deux trois corps imbibés d'essenceMais qui s'inquiètera donc de l'absence
Quelques accidents de ménageD'un petit enfant bien trop sage ?


RepentiPas sorti
J'ai trahiCagibi...


Mafioso jusqu'au bout des onglesToujours i' m'dit : « tu me fais honte
Je suis devenu le pochtron du coinT'es qu'une erreur, un bon à rien »
Quand les hommes de main de mon oncleEt comme je m'tais rongeant mes ongles,
Recherchent Tony-les-deux-poingsMe donne coups d'pieds et coups de poings.


Quand mes petits voisins, des frères et sœursSi j'avais eu au moins une sœur,
Me montraient leur carnet de notesElle lui dirait : « C'est pas d'sa faute »
Je rencontrais leur professeurS'il rencontrait mon professeur
Et prélevais quelques quenottesIl lui montrerait mes belles notes


Mais aujourd'hui je suis trop vieuxMais aujourd'hui je crois que Dieu
Je m'occupe de mes hortensiasIl a oublié que j'étais là
C'est étrange comme ils poussent mieuxC'est étrange comme je me sens mieux
Qu'ai-je bien pu donc enterrer là ?Je n'ai plus peur, ne suis plus là...


RepentiEndormi
J'ai trahiCagibi...


Dans les fourrés, quelque chose bougeDans ma cachette, quelqu'un me trouve
J'aperçois l'ombre d'un sniperJ'aperçois l'ombre d'un docteur
Sur ma poitrine une lumière rougeSur ma poitrine coule le sang rouge
Je t'attendais, je n'ai pas peurLes escaliers puis l'ascenseur...


Qu'on m'allonge sur mon litJe suis allongé sur un lit
Sur mon cœur une fleur d'hortensiaSur mon cœur une fleur, c'est pour moi
Je vais revoir le StromboliJe vais avoir une famille
Je vais oublier la MafiaJe vais oublier mon papa...


RepentiCagibi...
J'ai trahiC'est fini…




Liste des 5 autres parodies répertoriées pour Repenti de Renan Luce :





Quelques parodies parmi prises au hasard :