Ménopausée

Auteur : Mimie
parodie de Désenchanté de Mylène Farmer
    



Nager dans les eaux troublesQuand je lis, je vois trouble,
Des lendemainsN’vois plus de loin,
Attendre ici la finL’oculiste demain !
Flotter dans l'air trop lourdMasse corporelle trop lourde,
Du presque rienBilan sanguin,
A qui tendre la mainAu régime sans fin !


Si je dois tomber de hautSi je dois monter plus haut,
Que ma chute soit lenteL’ascension est très lente...
Je n'ai trouvé de reposJe souffle, besoin de repos
Que dans l'indifférenceEt d’exercice, je pense !
Pourtant, je voudrais retrouver l'innocencePourtant, je voudrais réduire ma corpulence
Mais rien n'a de sens, et rien ne vaMais moi je compense, plus rien ne va !


Tout est chaosTout est K.O.,
A côtéAbîmé ;
Tous mes idéaux : des mots Abimés...Toute ma libido : zéro,
Je cherche une âme, quiArrêtée !
Pourra m'aiderVite des hormones qui pourront m’aider !
Je suisJe suis
D'une géneration désenchantée, D’une génération ménopausée,
DésenchantéeMénopausée !


Qui pourrait m'empêcherQui pourrait empêcher
De tout entendreQu’ma peau s’détende,
Quand la raison s'effondreQue mes nichons ne tombent ?
A quel sein se vouerA tout il faut veiller,
Qui peut prétendreVarices aux jambes,
Nous bercer dans son ventrePas attraper du ventre !


Si la mort est un mystèreSi elle déprime grand-mère,
La vie n'a rien de tendrePapi peut bien attendre !
Si le ciel a un enferSi l’amour en solitaire
Le ciel peut bien m'attendreNe fait plus rien entendre,
Dis moi,
Dans ces vents contraires comment s'y prendreChez l’O.R.L. Pépère, tu peux te rendre
Plus rien n'a de sens, plus rien ne va.Car Mamie compense, plus rien ne va !







Liste des 6 autres parodies répertoriées pour Désenchanté de Mylène Farmer :





Quelques parodies parmi prises au hasard :