Jardin d'été

Auteur : Mimie
parodie de Jardin d'hiver de Henri Salvador
    


Je voudrais du soleil vertLe terrain est en jachère
Des dentelles et des théièresIl faut reposer la terre
Des photos de bord de merRefuge des larves et des vers
Dans mon jardin d'hiverC’est mon jardin d’hiver


Je voudrais de la lumièreMais arrive le printemps
Comme en Nouvelle AngleterreLe soleil et le beau temps
Je veux changer d'atmosphèreLa sève monte et il est temps
Dans mon jardin d'hiverUne envie d’air me prend.


Ta robe à fleurLa croûte est sèche
Sous la pluie de novembreRapidement je sors ma bêche
Mes mains qui courentJe retourne la terre,
Je n'en peux plus de l'attendreLa laboure très profond
Les années passentMais elle me résiste, allons
Qu'il est loin l'âge tendreLe sol n’est pas assez mouillé
Nul ne peut nous entendreÇa manque beaucoup d’humidité.


Je voudrais du Fred AstaireJe prends mon motoculteur
Revoir un LatécoèreInutile d’avoir peur
Je voudrais toujours te plaireLa machine bourre plus d’une heure
Dans mon jardin d'hiverPuis ça devient du beurre.


Je veux déjeuner par terreEt j’extirpe les ordures
Comme au long des golfes clairsJe casse les mottes très dures
T'embrasser les yeux ouvertsJe râtisse avant-arrière
Dans mon jardin d'hiverDans mon jardin d’hiver.


Ta robe à fleurA présent je commence
Sous la pluie de novembreA tracer de droits sillons
Mes mains qui courentQui bientôt accueilleront
Je n'en peux plus de l'attendreMes petites semences
Les années passentIl me reste enfin
Qu'il est loin l'âge tendreA arroser encore et toujours
Nul ne peut nous entendreUn jardin c’est de l’amour



Les légumes ont bien poussé

Il me faut souvent biner

Je passe toutes mes soirées

Dans mon jardin d’été.




Une autre parodie est répertoriée pour Jardin d'hiver de Henri Salvador :





Quelques parodies parmi prises au hasard :