A tous les mecs

Auteur : Mimie
parodie de A toutes les filles de Didier Barbelivien
    


A toutes les filles que j'ai aimées avantA tous les mecs que j’ai connus avant
Qui sont devenues femmes maintenantQui sont devenus gris, ventripotents
A leur volcan de larmesA leur double menton
A leur torrent de charmeAu gras de leurs jambons
Je suis resté adolescentJe suis restée mince comme avant


A toutes les filles que j'ai aimées avantA toutes les filles que j’ai connues avant
Des cours de lycée en jardin d'enfantsCopines de lycée, du jardin d’enfants
Aux lettres déchiréesA leurs hanches bien rondes
A leurs baisers volésA leur poitrine qui tombe
Je suis resté adolescentJ’ai les seins fermes comme avant


Elles avaient, elles avaient,Car j’avais, car j’avais
Des océans au fond des yeuxDes poches, des cernes sous les yeux
Elles dansaient, elles dansaient,Je voyais, je voyais
Pour nous garder plus amoureuxDes filaments blancs dans mes ch’veux
Elles disaient, elles disaient,Je m’disais, je m’disais
Que l'amour c'est toute une vie à deuxQue c’est trop moche de devenir vieux
Elles avaient dans un sourire moqueurIl faut de toute urgence que j’efface
Quelque chose de secretLes rides qui apparaissent,
Elles gravaient nos deux cœursIl faut que je m’refasse
Sur les arbres des forêtsCette face et que je cache
Elles pleuraient comme on pleureToutes ces traces de vieillesse
Quand on a trop aiméJe suis défigurée !


Des océans au fond des yeuxLes marques du temps au coin des yeux…


A toutes les filles que j'ai aimées avantA tous les mecs que j’ai connus avant
Qui sont devenues femmes maintenantQui ne me reconnaîtraient plus maintenant
De leurs éclats de rireMini-jupe et bustier,
A nos nuits de plaisirLes seins siliconés,
Je suis resté adolescentJe parais à nouveau 20 ans


A toutes les filles que j'ai aimées avantA toutes les filles que j’ai connues avant
De plage, de soleil, en dîners dansantsVous pouvez aussi perdre 10 à 15 ans
Aux secrets murmurésVive la liposuccion
Aux passions déchiréesMaintenant j’ai deux chignons,
Je suis resté adolescentMon visage lisse comme un brugnon


Car j’avais, car j’avais

Des poches, des cernes sous les yeux

Je voyais, je voyais

Des filaments blancs dans mes ch’veux

Je m’disais, je m’disais

Que c’est trop moche de devenir vieux

La culotte de cheval c’est pas beau

Masquer mes vergetures,

Mes ridules, mes varices,

Me faire une blonde teinture,

Lèvres charnues de bimbo

Sans faire de cicatrices


Des océans au fond des yeuxPlus de pattes d’oie au coin des yeux…




Des océans au fond des yeuxLes marques du temps au coin des yeux…
...
A toutes les filles qu'on a aimées avant...A tous les mecs que j’vais séduire maintenant….




Liste des 7 autres parodies répertoriées pour A toutes les filles de Didier Barbelivien :





Quelques parodies parmi prises au hasard :