J'essuie ma Lada

Auteur : Mimie
parodie de Je suis malade de Serge Lama
    


Je ne rêve plus je ne fume plusJe ne dormais plus, je ne mangeais plus,
Je n'ai même plus d'histoireMême plus envie de boire,
Je suis sale sans toi je suis laid sans toiJ’m’ennuyais chez moi, j’glandouillais chez moi,
Je suis comme un orphelin dans un dortoirJ’étais comme une vieille putain sur son trottoir


Je n'ai plus envie de vivre ma vieJ’avais plus envie de sortir du lit
Ma vie cesse quand tu parsToujours le même quai de gare
Je n'ai plus de vie et même mon litIl fallait que j’trouve un but à ma vie
Se transforme en quai de garePrendre un nouveau départ
Quand tu t'en vasEt le voilà :


Je suis malade complètement maladeJ’essuie ma Lada, complètement ma Lada,
Comme quand ma mère sortait le soirTelle une maîtresse je caresse son corps,
Et qu'elle me laissait seul avec mon désespoirLa dévore des yeux ma belle femme qui dort


Je suis malade parfaitement maladeJ’essuie ma Lada, je la bichonne ma Lada,
T'arrives on ne sait jamais quandJ’arrête on ne sait jamais quand
Tu repars on ne sait jamais oùJe pars on ne sait pas pour où
Et ça va faire bientôt deux ansEt ça va faire bientôt 2 ans
Que tu t'en fousQue je vis dedans…


Comme à un rocher comme à un péchéComme un naufragé qui va se noyer
Je suis accroché à toiJe suis accroché à toi
Je suis fatigué je suis épuiséJe t’ai décorée, je t’ai habillée,
De faire semblant d'être heureux quand ils sont làDépensé tous mes billets pour te tuner


Je bois toutes les nuits mais tous les whiskiesJe roule chaque nuit, tes néons bleus brillent
Pour moi ont le même goûtComme des étoiles, led-galaxie
Et tous les bateaux portent ton drapeauJe roule le jour, à fond les tambours
Je ne sais plus où aller tu es partoutEt je fais mon show sous ta sono


Je suis malade complètement maladeJe t’aime ma Lada, passionnément ma Lada
Je verse mon sang dans ton corpsEnsemble on ne fait qu’un seul corps
Et je suis comme un oiseau mort quand toi tu dorsCalé dans mon siège baquet, volant de sport


Je suis malade parfaitement maladeJe t’aime ma Lada, intensément ma Lada
Tu m'as privé de tous mes chantsPour toi rien n’est jamais trop beau,
Tu m'as vidé de tous mes motsUn magnifique auto-radio,
Pourtant moi j'avais du talent avant ta peauEcrans DVD intégrés aux sièges-autos


Cet amour me tue, si ça continueJe cire avec amour ton tableau de bord,
Je crèverai seul avec moiFais briller chromes, jantes et pare-chocs
Près de ma radio comme un gosse idiotGrâce aux vitres teintées, quelle intimité
Écoutant ma propre voix qui chantera :Mini-bar, housses molletonnées, oui c’est le pied !


Je suis malade complètement maladeJ’essuie ma Lada, parfaitement ma Lada
Comme quand ma mère sortait le soirJe l’aspire encore et encore
Et qu'elle me laissait seul avec mon désespoirJe graisse son moteur, elle ronronne de bonheur…


Je suis malade c'est ça je suis maladeJe t’aime ma Lada, passionnément ma Lada,
Tu m'as privé de tous mes chantsTu m’emmènes au septième ciel
Tu m'as vidé de tous mes motsTes ailerons me donnent des ailes
Et j'ai le cœur complètement maladeEt j’ai le cœur complètement Lada,
Cerné de barricadesLa tête complètement Lada,
T'entends je suis maladeT’entends ? J'essuie ma Lada !




Liste des 6 autres parodies répertoriées pour Je suis malade de Serge Lama :





Quelques parodies parmi prises au hasard :