La femme papillon

Auteur : Mimie
parodie de La femme chocolat d'Olivia Ruiz
    


Taille-moi les hanches à la hacheRampant sur la tige, j’ondule
J'ai trop mangé de chocolatRien n’échappe à mes mandibules
Croque moi la peau, s'il-te-plaîtUrticante, aveugle et vorace
Croque moi les os, s'il le fautOù chenille passe, tout trépasse !
C'est le temps des grandes métamorphosesMais viendra le temps des métamorphoses !


Au bout de mes tout petits seinsC’est la belle saison, je me gave
S'insinuent, pointues et doduesToute la journée, insatiable
Deux noisettes, crac! Tu les mangesLes feuilles de carottes, croc ! je les mange
C'est le temps des grandes métamorphosesMais viendra le temps des métamorphoses !


Au bout de mes lèvres entrouvertesL’automne à grands pas vient, cache-toi…
pousse un framboisier rouge argentéCherche un bon endroit et ne bouge pas…
Pourrais-tu m'embrasser pour me le couper...Attention, le mystère va bientôt commencer !


Pétris-moi les hanches de baisersGrosse chenille serrée dans son cocon
Je deviens la femme chocolatDeviendra superbe papillon
Laisse fondre mes hanches NutellaAccrochée, la nymphe en secret
Le sang qui coule en moi c'est du chocolat chaud...Se change petit à petit en insecte parfait…


Un jour je vais m'envolerUn beau jour, je vais m’envoler
A travers le ciel à force de gonfler...A travers le ciel, les ailes déployées
Et je baillerai des éclairsDe mille couleurs je brillerai
Une comète plantée entre les dentsSous la douce chaleur de l’été
Mais sur terre, en attendantTon cœur je viendrai butiner
Je me transformerai en la femme chocolat...Peut-être feras-tu de moi Papillon prisonnier…


Taille-moi les hanches à la hacheRampant sur la tige, j’ondule
J'ai trop mangé de chocolat... Rien n’échappe à mes mandibules…




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour La femme chocolat d'Olivia Ruiz :





Quelques parodies parmi prises au hasard :