Cosse

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Quand de Mylène Farmer
Date : 2013
    


Toi, à demi-mot...Moi, mi-froid, mi-chaud
Mes paroles sans échoAlvéole d'un lot
Pourquoi m'y faire ?Comme passagère


Moi, noyée dans l'eauMoi, je fais dodo
Quand tu n'oses pas les motsAu verso sans recto
Vois la rosée gèleDestin de poussière


Quand les mots s'arrêtent sur tes lèvresComme ma vie s'embête, m'exile les rêves
Dis-moi quand sauras-tu direEt en somme (dormir), je suis passive
Que nos c?urs ont vu trop grandDe ces heures qui s'étiolent


Les étoiles tombent une à uneFais escale sur la lune
Les bougies sont de fortuneDans la nuit qui se consume
Et ces vagues de nauséesSe délavent mes journées
Tu vois j'ai l'âme enserréeM'épuise de m'ennuyer


Comment t'y prends-tu ?Cosse, y a pas d'issue
Au moins le sais-tu ?Je me suis perdue
Pour mener ta vieTelle la Bovary
Dans le vent j'entendsQue le temps est lent
Tes renoncementsAnéantissant
La mélodie dure, se répandSous ma couverture, je m'attends


Quand les mots s'arrêtent sur tes lèvres...Comme je végète, d'asile, je rêve
Dis-moi quand sauras-tu direEt en somme, je suis active
Que nos c?urs ont vu trop grandDans l'ailleurs qui somnole


Les étoiles tombent une à uneFais escale sur la lune
Les bougies sont de fortuneSans un bruit, je me consume
Et ces vagues de nauséesSe délavent mes journées
Tu vois j'ai l'âme enserréeD'époque, je me suis trompée




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Quand de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :