Jeux d'école

Auteur : Paradoxale 36
parodie de College boy d'Indochine
Date : 2013
    


J'apprends d'ici que ma vie ne sera pas facile chez les gensJe suis content, la sonnerie a retenti mais je prends mon temps
Je serai trop différent pour leur vie si tranquille pour ces gensJe me dirige vers mon casier ou je dois trouver d'autres plans
I want to see youAlors ! On y joue !


J'aime pourtant tout leur beau monde, Je pars en courant pour rechercher le trésor de Ford Boyard
Mais le monde ne m'aime pas, c'est comme çaEt je cours à perdre haleine car j'ai pas beaucoup de temps pour ça !
Et souvent j'ai de la peine quand j'entends tout ce qu'ils disent derrière moiMais moi, j' suis le roi de tous ces jeux d'exploits
Mais moi j'ai le droit quand tu te réveillerasMais me déçoivent les enseignants qui se foutent de moi
Oui, j'ai le droit de te faire ça quand tu te réveilleras
Le droit d'ouvrir tes jambes quand tu te réveillerasOn doit, dans un panier pas grand, mettre une balle
Oui, j'aime ça, le goût du lait sur ta peau, j'ai le droitEt c'est à moi, de la lancer, elle y est, je suis adroit
Là oui nous sommes en vie comme tous ceux de nos âgesEt là, se lèvent les filles et ma gueule prend la balle
Oui nous sommes le bruit comme des garçons en colèreMa joue rougit, je la vois dans la glace


Je comprends qu'ici c'est dur d'être si différent pour ces gensAprès on a joué à celui qui avait le kiki le plus grand
Quand je serai sûr de moi, un petit peu moins fragile, ça iraEt comme j'ai perdu, cette fois, ils ont dû me trouver un bon gage
I want to see youEt là ! Ils me clouent !


Là oui, nous sommes le bruit comme un cerf en colèreJe crois qu'ils ont envie de jouer à Colin Maillard
Oui, nous sommes le fruit comme des filles en colère, Mais moi, j' suis puni, c'est ça lorsque l'on perd
Tu me donnes ta vie et nous traverserons les cielsIls ont compris que j'étais une lumière


J'ai le droit à tous les endroits de te faire ça, à tous les endroitsDes voleurs ou bien des gendarmes, dans quel camp jouent-ils ces deux gars là ?
J'ai quand même bien le droit oui de te faire çaCet innocent piègent ces deux cons là
Oui, j'ai le droit oui, de te faire çaEt je me prend une grosse décharge


A nos gloires Ici-bas pour se revoirEt ben quoi ! Alors quoi ! On a l' droit de jouer aux soldats
A nos rages, On a le droit de se voirEt ben quoi ! Alors quoi ! Les nones peuvent bien agiter les bras
A la gloire ici-bas pour se revoirOh ! Les gars ! Allô quoi ! Moi je sèche sur la croix
A nos gloires...Eh ! Les gars ! Allô quoi !!!!!




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour College boy d'Indochine.





Quelques parodies parmi prises au hasard :