Les tremies

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Elle a dit de Mylène Farmer
Date : 2013
    


Nul adonisQue soit bénie
Nul artificeCette nourrice
Ni lois ni dieuxQui ploie pour eux
Elle sait y faireDans la misère


Un brin nihilisteCes opportunistes
MélancoliqueLa prévarique
Parfois l'envieSon idiotie
Se foutre en l'airLa floue, la perd


Assise sur son litDans cette ironie
Le bleu dans le grisElle n'a rien compris
Elle est différenceDe la résultante
C'est sa manièreHospitalière


Elle n'a pas choisiIls ont envahis
Et quand on lui ditSa terre et sa vie
Que ce n'est pas làRemet des mangeoires
La chose à faire.Pour les faire taire


Soins intensifsLeur effectif
A deux c'est moins tristeDevient excessif
Dans son cerveauTous ces oiseaux
Deux hémisphèresBectent ses parterres


Le gai et le tristeCes improductifs
Un jeu d'artificesDemandent sacrifices
Pouvoir aimerElle ne être
Comment le faireDémissionnaire


La peur de ne pasIls sont une menace
Savoir où allerPour son potager
Qui nous attache à cette terreMais plus elle en chasse, plus ils reviennent


Le c?ur à l'endroitElle n'a plus de quoi
Mais l'heure a sonnéPayer son loyer
Elle a mis le sien à l'enversSon économie en a souffert


Elle a dit qu'elle aimeElle a mis des graines
Elle a dit aussi le monde est telElle a mis aussi une fontaire
Que l'on fuit le bruit et les sarcasmesElle ne peut sortir sur sa terrasse
Elle aimait sa vieElle supporte leurs cris
Et c'est son charmeC'est un vacarme


Et si dans sa vieIl y a des pies
Elle aura écritDes corbeaux aussi
Tant de chapitresTous rappliquent
InutilesDans cet asile


Pour le plus petitElle en paye le prix
Mot qui a guériElle s'appauvrit
Sauver une âmeSauvant les âmes
C'est si fragileD' ces volatiles


Assise sur son litToutes ces colonies
Elle regarde l'incomprisVariées, démunies
Et elle n'en a plus rien à faireArrivent chez cette bonne étrangère


Mais Quoiqu'elle en diseIls se reproduisent
Elle aime une filleForment des familles
Elle se sent au bord du rebordElle ressent remords de ses torts


Elle a dit qu'elle aimeElle a mis des graines
Elle a dit aussi le monde est telElle a mis aussi une fontaine
Que l'on fuit le bruit et les sarcasmesRecouverte de leurs fientes qu'elle ramasse
Elle aimait sa vieC'est un grand fourbi
Et c'est son charmeEt elle s'alarme




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Elle a dit de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :