Le téléphone bugge

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Le téléphone pleure de Claude François
Date : 2013
    


Ecoute maman est près de toi,Ecoute ce que dit Nabilla
Il faut lui dire : Maman, c'est quelqu'un pour toiC'est des plus intéressants quand une brune parle


Ah! c'est le monsieur de la dernière foisAllô ! J' sais pas, vous m' recevez ?
Bon, je vais la chercherT'es une fille, t'as pas de shampoing !
Je crois qu'elle est dans son bainC'est comme si j' te dis
Et je sais pas si elle va pouvoir venir« t'es une fille, t'as pas d' cheveux » !


Dis-lui, je t'en prie, dis-lui c'est importantJ' te dis : Y a embrouilles,
Et il attendC'est forcément cette fripouille de Jacquouille !


Dis, tu lui as fais quelque chose ? ma mamanAllô ! J' sais pas, vous m' recevez ?
Elle me fait toujours des grands signesT'es une fille, t'as pas de shampoing !
Elle me dire toujours tout bas: C'est comme si j' te dis
Fais croire que je suis pas là« t'es une fille, t'as pas d' cheveux » !


Raconte-moi comment est ta maison?Raconte-moi, à ce dîner de cons
Apprends-tu bien chaque soir toutes tes leçons?Y a juste une nouvelle poire prénommée Pignon !


Oh oui ! mais comme maman travailleAllô ! J' sais pas, vous m' recevez ?
C'est la voisine qui m'emmène à l'écoleT'es une fille, t'as pas de shampoing !
Il y a qu'une signature sur mon carnetC'est comme si j' te dis
Les autres ont celle de leur papa, pas moi« t'es une fille, t'as pas d' cheveux » !


Oooooh dis-lui que j'ai malOh ! C'est dit, ça s'étale
Si mal depuis six ansChez les adolescents
Et c'est ton âge, mon enfantSe propage aux parents


Ah non! moi, j'ai cinq ansAllô ! J' sais pas, vous m' recevez ?
Eh! dis, tu la connaissait ma maman avantT'es une fille, t'as pas de shampoing !
Pourtant elle m'a jamais parlé de toiC'est comme si j' te dis
Tu restes là hein!« t'es une fille, t'as pas d' cheveux » !


Le téléphone pleure quand elle ne vient pasLe téléphone bugge : Non mais allô quoi !
Quand je lui crie: Je t'aimeJ' sais pas, vous m' recevez
Les mots se meurent dans l'écouteurChercher l'erreur du récepteur
Le téléphone pleure, ne raccroche pasLe téléphone buzze : Non mais allô quoi !
Je suis si près de toi avec la voixJ' te dis n'importe quoi, tu me reçois !


Seras-tu aux prochaines vacances à l'hôtel Beau-RivageSeras-tu la nouvelle référence, le modèle d'un langage
Aimes-tu la plage ?Sur tout un battage !


Oh oui! j'adore me baignerAllô ! J' sais pas, vous m' recevez ?
Maintenant je sais nagerT'es une fille, t'as pas de shampoing !
Mais dis donc, comment tu connais l'hôtel Beau-RivageC'est comme si j' te dis
Tu y a été toi, ? Sainte Maxime« t'es une fille, t'as pas d' cheveux » !


Oh ! dis-lui toute ma peine,Oh ! C'est comme si Pivert
Combien toutes les deux, moi, je vous aimeN'était jamais tombé dans le chewing-gum vert !


Je vous aime ! mais je t'ai jamais vu, moiAllô ! J' sais pas, vous m' recevez ?
Et qu'est-ce que t'asT'es une fille, t'as pas de shampoing !
Pourquoi t'as changé de voixC'est comme si j' te dis
Mais tu pleures, pourquoi ?« t'es une fille, t'as pas d' cheveux » !


Le téléphone pleure quand elle ne vient pasLe téléphone bugge  quand parle Nabilla
Quand je lui crie: Je t'aimeSi t'as pas de shampoing, tu n'es plus rien
Les mots se meurent dans l'écouteurSurtout pas une fille
Le téléphone pleure, ne raccroche pasLe téléphone buzze : Non mais allô quoi !
Je suis si près de toi avec la voixJ' te dis n'importe quoi, tu me reçois




Liste des 11 autres parodies répertoriées pour Le téléphone pleure de Claude François :





Quelques parodies parmi prises au hasard :