Au ministère

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Encore un autre hiver des Enfoirés
Date : 2012
    


Encore un autre hiver,Encore un autre hiver
un hiver ordinaire,Au chaud au Ministère
des familles a la ramasse,On a les meilleures places
et des soupes à la grimace.Que veux tu que l'on y fasse !


Encore des mots sans cesse,Dehors, c'est la détresse
des serments, des promesses,Nous, on passe à la caisse
nos illusions qui s'envolentOn a de belles bagnoles
aux vents des belles parolesOn vous laisse quelques babioles


Sous notre bleu, blanc, rougeOn aime les beaux discours
impuissant, rien ne bouge.Les diamants, le velours


Encore un horizon,Encore une réception
comme un mur de prison,Grâce à votre pognon
des prophètes et des archangesNos assiettes vous dérangent
mais jamais rien ne changeMais il faut bien que l'on mange


Encore toutes ces enfances,Encore une distance
nées du coté de pas de chance,De carence à outrance
des parents qui démissionnentPourtant y a plus de couronne
et des écrans qui fonctionnent.Toujours de pauvres personnes


Mais qu'ils soient bleus, blancs, rouges;On aime ce qui est rare
les vœux, les discours, rien ne bouge,Le beau, on en a le pouvoir


Il était un pays qu'on citait en exemple,Dans nos jolis habits, on revêt l'assurance
qui disait droit de l'homme, égalité des chances,Et l'on en fait des tonnes pour vous mettre en confiance
un pays de bien vivre, autant que d'espérance,Il faut que tu te prives pour gonfler nos finances
Il était une fois mon beau pays de France,Il était une fois, un régime en vacances !


Encore un autre hiver,Encore une bonne affaire
et si peu de colère,Rentable au ministère
les plus fragiles qui cassent,On vit dans de grands palaces
et que veux tu qu'on y fasse.Car on a besoin d'espace


Encore un peu d'espoir,Encore toute une histoire
Moins laid de voiles noires,Pour si peu d'accessoires
Partout des femmes et des hommes,Vos états d'âmes, on s'en moque
qui s'élèvent et qui donnent.Dans ce monde, rien ne nous choque


Encore une chansonEncore un patachon
qui dit simplement non,Qui saisit l'occasion
des notes qui lèvent encore,Qui profite du confort
des Restos contre le sort.Car il déteste les efforts


Et des gens qui bougent encore.S'endormant sur des rapports
Et des gens qui rêvent encore.Attendant tous vos apports
Pour inverser les sortPour préserver nos sorts
Et pour y croire encoreConserver nos trésors
Il en faudra encoreIl nous en faut encore
Et nous, on chante encoreSur ça, on est d'accord
Et de plus en plus fortD'accord, d'accord, d'accord
Encore, Encore, Encore...D'accord, d'accord, d'accord




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Encore un autre hiver des Enfoirés.





Quelques parodies parmi prises au hasard :