Monte le volume

Auteur : Paradoxale 36
parodie de N'aie plus d'amertume de Mylène Farmer
    


Dans ma mémoire qui dérapeQuand tout est noir, tout dérape
Gardera le dur de l'asphalteQue grandissent brûlures et stigmates
Tu préfères les angles plus aigusQue l'enfer te semble plus aigu
D'un destin qui semble perduTon destin qui semble perdu


N'aie plus d'amertumeQuand cette infortune
Et parle à la luneMonte le volume
Tu n'as pas le choixQuand y a plus le choix
C'est peut-être moiPuise au fond de toi
Si je n'ai pas su taireChasse ta colère
Tes mots de colèreCherche le lumière
Je m'en veux tu voisQui s'étouffe en toi
Te donne ma foiDonne-toi la foi
N'aie plus d'amertumeQuand cette amertume
Et parle à la luneMonte le volume
Dis-lui toi que l'âmeNe vend pas ton âme
Parfois se fait malAux commis du mal
Mais il fait si noirCherche un peu d'espoir
Détourne-toi de moiSort de cette impasse
Tu l'as fait déjàOù loge l'angoisse
Tu l'as fait déjàOù règne la poisse


Je te voisReste toi !
Ça te fait quoi ?Entends la voix !
Quand je te voisCherche plus pourquoi
Ça me fait çaChange de voie


Et quand la danse cesseraEt quand la chance cessera
Que jaillisse encore ta voixS'alourdissent remords comme un poids
Mais Dieu, que tu sembles si lasseQuand dieu ne t'échange que grimaces
Viens t'asseoir à côté de moiQu'en mémoire, tes projets s'effacent
Et passeRessasse






Aucune autre parodie n'est répertoriée pour N'aie plus d'amertume de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :