Irréparable

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Inséparables (version française) de Mylène Farmer
    


Nos anges sont à genouxLes anges sont un peu fous
Et toi tu vas bien ?Où sont ces gardiens ?
Moi, je t'aime comme un fouQuand la haine est en nous
Mais ça tu le sais bienOnt-ils tous leurs moyens ?
Je rêvais d'être l'ondeCe serait une onde
Qui te fait du bienQui nous fait du bien
Garder ton cœur et ton ombreGardent nos cœurs, sont nos ombres
A côté du mienAux côtés des Saints !


Je sais là que c'est le signe, tout s'arrête iciJe sais là que c'est un signe, tout s'arrête ici
Je voudrais que l'on donne au bruit... Le souffle de nos viesJe voudrais que l'on donne aux sourds, le souffle de leurs cris
Je voulais croire en nous et voilà... J'ai perdu les clésJe voudrais rendre la vue aux aveugles égarés
Moi, je sais que c'était toi... Et tu vas me manquerIl faudrait que l'on y croit pour qu'on sache écouter !


Nos anges sont à genouxLes anges sont un peu fous
Et toi tu vas bien ?Que font ces gardiens ?
Moi, je t'aime comme un fouQuand la peine est en nous
Mais ça tu le sais bienOnt-ils tous leurs moyens ?
Je rêvais d'être l'aileIls seraient dans le ciel
Qui te fait du bienPrès de nos anciens
Et rêvais d'un songe éternelVeilleraient avec l'Eternel
Accroché au mienAu projet 'demain'


Je sais là que c'est le signe, tout s'arrête iciJe sais là que c'est le signe, tout va s'arrêter
Je voudrais que l'on donne au bruit... La douceur de l'étéJe voudrais que l'on donne aux vies, la douceur de l'été
Je voulais croire en nous et voilà... J'ai paumé les clésEt je voudrais croire en nous, mais là, il ne faut pas rêver !
Je sais bien au fond de moi... que tu vas me manquerJe sais bien au fond de moi, qu'on a paumé les clés !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Inséparables (version française) de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :