Fais pas dans l'excès

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Regrets de Mylène Farmer
    


Loin très loin du mondeLoin, va loin qui sonde
Où rien ne meurt jamaisTerrain, l’ampleur des faits
J´ai fait ce long,Prospecte le fond
Ce doux voyage,D’un avantage !


Nos âmes se confondentMais nos âmes confondent,
Aux neiges éternellesS’imprègnent de matériel
L´amour câchaitEncourent l’effet
Son vrai visageD’un non dosage !


Oh viens, ne sois plus sageSuperflus est dommage
Après tout qu´importeVicie notre époque,
Je sais la menaceNe fait davantage,
Des amours mortesTarit les stocks !


Gardons l´innocenceModérons l’outrance
Et l´insoucianceDans nos tendances
De nos jeux d´antan, troublants.Le peu d’excédent fermente !


N´aie pas de regretsFais pas dans l’excès
Fais-moi confiance, et penseQuand l’assistance, compense,
A tous les no wayDétourne l’intérêt
L´indifférence des sensQu’ l’intempérance déclenche
N´aie pas des regretsFais pas dans l’excès,
Fais la promesse, tu sais queC’est la faiblesse du siècle
L´hiver et l´automne n´ont pu s´aimerProtège les réformes d'humanité


Debout la tête ivreDe tout, tu te prives
Des rêves suspendusTes rêves sont résidus
Je bois à nos amoursPrévois une issue positive
Infirmes


Au vent que je devineProfusément dissipe
Nos lèvres éperduesL’essaim qu’apaise l’abus
S´offrent des noces clandestinesQu'importe les offres, il butine


N´ouvre pas la portePlus que la déficience
Tu sais le piègeL’excès assèche …
De tous les remordsL’esprit s’évapore
De l´anathèmeDans l’inconscience !


Je me fous des saisonsSous l’exagération
Viens je t´emmèneSe cache l’ultième
Là, où dorment ceux qui s´aiment.Pas vers le trésor d’aubaines !


N´aie pas de regretsFais pas (concevoir) dans l'excès (mais prévoir)
Fais-moi confiance, et penseJoue prévoyance, prudence
A tous les no wayRéprouve (et savoir) l'intérêt (ce qu'on doit)
L´indifférence des sensEt que commence sapience !
N´aie pas des regretsFais pas (Qui saura) dans l'excès (en l'état)
Fais la promesse, tu sais queC’est la faiblesse du siècle (fabriquer)
L´hiver et l´automne n´ont pu s´aimerPréfère les réformes (sa croix) d'humanité (de sagacité)


N´aie pas de regretsFais pas (recevoir) dans l'excès (un espoir)
Fais-moi confiance, et penseJoue prévoyance, prudence
A tous les no wayRéprouve (et savoir) l'intérêt (ce qu'on doit)
L´indifférence des sensEt que commence sapience !
N´aie pas des regretsFais pas (Qui saura) dans l'excès (en l'état)
Fais la promesse, tu sais queC’est la faiblesse du siècle (apprivoiser)
L´hiver et l´automne n´ont pu s´aimerPréfère les réformes (les choix) d'humanité (de lucidité)




Une autre parodie est répertoriée pour Regrets de Mylène Farmer :





Quelques parodies parmi prises au hasard :