La faute

Auteur : Paradoxale 36
parodie de L'autre de Mylène Farmer
    


Quel émoi devant ce moi Est-ce toi ou bien c’est moi
Qui semble frôler l'autre,Qui semble lâcher l’autre !
Quel émoi devant la foiEst-ce moi qui est le choix,
De l'un qui pousse l'autre,Le rien qui pousse l’autre !
C'est la solitude de l'espaceEt cette habitude qui nous glace 
Qui résonne en nousNe pardonne les doutes,
On est si seul parfoisOn serait à l’étroit…
Je veux croire alors qu'un ange passeCe couloir sans porte mène à l’impasse
Qu'il nous dit tout basOn évite faux-pas
Je suis ici pour toiMais dévie quelquefois
Et toi c'est moi.L’endroit n’est large !


Mais qui est l'autreA qui la faute,
Quel étrange messagerCe mélange évaporé !
Mais qui est l'autreA qui la faute,
Ton visage est familierLes nuages sont annoncés !
Mais qui est l'autreA qui la faute,
En toi ma vie s'est réfugiéeS’est évanouies, nos années
C'est un ami, c'est lui.Un ennemi : l ‘ennui ….


Toi et moi du bout des doigtsToi et moi, c’est autrefois,
Nous tisserons un autreNous avançons sans l’autre !
Un autre moi, une autre voixOn s’aperçoit sur autre voie
Sans que l'un chasse l'autre,Le refrain lasse l’autre
J'ai dans ma mémoire mes faiblessesMais, dans le brouillard l’on se blesse
Mais au creux des mainsPerdues sur le chemin,
Toutes mes forces aussiSe cabossent nos vies
Mais alors pour vaincre la tristesseEt dès lors, l’incertain nous oppresse
Surmonter ses doutesRetrouver sa route
Il nous faut un amiIl me faut un taxi
L'ami c'est lui.Taxi qui fuit !


Mais qui est l'autreA qui la faute,
Quel étrange messagerQuel échange valider !
Mais qui est l'autreA qui la faute,
Ton visage est familierLe virage est bosselé !
Mais qui est l'autreA qui la faute,
En toi ma vie s'est réfugiéeQuel raccourci emprunter !
C'est un ami, c'est lui.C’est un ennui qui suit !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour L'autre de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :