L'amalgame

Auteur : Paradoxale 36
parodie de L'âme-stram-gram de Mylène Farmer
    


En moi, en moi toi que j'aimeDis-moi, pourquoi, ceux qui errent
Dis-moi, dis-moi quand ça n'va pasSont las des pas qu’ils ne font pas
Il n'y a que ça qui nous gouverneIl n’y a de bien qui nous gouverne
Dis-moi, combien de fois ?Pour ça, combien de voies ?


Partager mon ennui le plus AbyssalPartager ses envies et son capital,
Au premier venu qui trouvera ça banal.Inviter l’inconnu, se mettre à l’égal.
J'ouïs tout ce que tu confessesJouis de tout ce qui te blesse,
Et l'essaim scande l'ivresse.Et le Saint fera prouesses.
J'ouïs tout ceux que tu condamnesDire à tous ceux qui condamnent
T'éreintent te font du charme :D’éteindre leur son d’alarme.
C'est l'âme-stram-gramC’est l’amalgame !


En moi, en moi toi que j'aimeRends-toi, rends-toi compte que même,
Dis-moi, dis-moi quand ça n'va pasParfois, le droit fait opéra !
Il n'y a que ça qui nous gouverneIl n’y a de bien qui nous gouverne
Dis-moi, combien de fois ?Pour ça, combien de lois ?


En moi, en moi toi que j'aimeDis-moi, dis-moi ceux qui saignent
Dis-moi, dis-moi quand ça n'va pasPourquoi, ceux-la mènent combat ?
Imisce et glisse l'abdomenImpie, théiste, c’est idem
Dans l'orifice à moi.Quand officie le glas.


Des absents, un Bourdon, une oreille amie.De même sang, horizon, c’est pareille vie.
Confidences sur divan, on se psychanalyse.Ressemblance différente, on ne réalise.
J'ouïs tout ce que tu sussuresJouis de la fine aventure,
Et l'essaim bat la mesure.Car la fin est sépulture.
J'ouïs tes oedipes complexesLui, est un type complexe,
Et l'essaim se manifeste.Ce quelqu’un que l’on déteste,
C'est l'âme-stram-gramC’est l’amalgame


Ame-stram-gram, pique et pique et colégramPique, pique tes colères d’âmes
Bourre et bourre et ratatam,Tour à tour, que l’on diffame
Ame-stram-gram, pique dame !L’amalgame chicane !
Ame-stram-gram pique, pique-moi dans l'âme,L’amalgame pique ! piquera dans l’âme
Bourrée, bourrée de nœuds de mâles,Couvrez, couvrez le ramdam
Ame-stram-gram pique dames.L’amalgame chicane !


En moi, en moi toi que j'aimeDis-moi, pourquoi, ceux qui gèrent
Dis-moi, dis-moi quand ça n'va pasCeux-la, effacent leurs faux-pas
Il n'y a que ça qui nous gouverneIl n’y a de bien qui nous gouverne
Dis-moi, combien de fois ?Pourvoi, combien de fois ?


En moi, en moi toi que j'aimeDis-moi, dis-moi ceux qui gênent
Dis-moi, dis-moi quand ça n'va pasN’ont pas de choix que le trépas
Imisce et glisse l'abdomenIl n’y a de roi, de capitaine
Dans l'orifice à moi.Quand officie la glas !




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour L'âme-stram-gram de Mylène Farmer :





Quelques parodies parmi prises au hasard :