Je voudrais tant que tu reviennes

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Je voudrais tant que tu comprennes de Mylène Farmer
    


Je voudrais tant que tu comprennesJe voudrais tant que tu reviennes
Toi que je vais quitter ce soirToi qui a vidé ta mémoire
Que l'on peut avoir de la peineJe voudrais avoir cette aubaine
Et sembler ne pas en avoirT’en fabriquer une provisoire
Le cœur blesséMon cœur lésé
Encore sourireVoudrait t’écrire
Indifférent apparemmentQu’en demeurant partiellement
Aux derniers mots qu'il faut écrireIl n’y a de mot que l’on peut dire
Lorsque finit mal un romanLorsque l’esprit plane à tout vent !
L'âme éperdue, sauver la faceL’âme suspendue, ton cœur se casse
Chanter des larmes plein les yeuxC’est le programme de tous ceux
Et dans un univers de glaceQui sont dans l’univers sans trace
Donner l'impression d'être heureuxN’ont plus d’horizon dans les yeux !


Je voudrais tant que tu comprennesJe voudrais tant que tu reviennes
Puisque notre amour va finirPour rire autour des souvenirs
Que malgré tout, vois-tu je t'aimeParler de tout, de nos prochaines
Et que j'ai mal à en mourirRetrouvailles au plus grand plaisir !


Je voudrais tant que tu comprennesJe voudrais tant que tu reviennes
Malgré tout ce qui s'est passéM’aider à construire le passé
Que je t'aimais plus que moi-mêmeTa présence manque à la mienne
Et que je ne peux t'oublierEt je ne peux pas t’oublier
Et que je ne peux t'oublierNos échanges ne peuvent s’oublier

djtitiparodies
10/03/2011

    

pas mal les textes bisous




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Je voudrais tant que tu comprennes de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :