L'abatage d'un agneau

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Jardin de Vienne de Mylène Farmer
    


Petit bonhommePetit bonhomme
Ne sourit plusNe sourit plus
La vie en sommeSon lit l’assomme
T'a bien déçuDe déconvenues
Ton corps balanceEncore l’enfance
Au vent du soirDe son histoire
Comme une danseL’ombre s’avance
Un au revoirAu désespoir !


Monte sur l'arbreTout se délabre
Comme un oiseauDans son berceau
Pour que ton âmeTout est macabre
Monte plus haut...Sur ce tableau !


Petit bonhommePetit bonhomme,
S'est endormiLa maladie
Comme une pommeQui t’empoisonne
On t'a cueilliEntame sursis(161)
Ta tête pencheIl n’y a de chance
Est-ce pour me voir ?Pour un espoir…
Au loin balancePlein d’innocence
La corde noire.Dans ce regard !


Monte sur l'arbreQue de courage
Comme un oiseauPorte fardeau
Pour que ton âmeSur le nuage
Monte plus haut...De cet angelot !


Baia Iaiaia Baia IaiaaaBaia iaiaia baia iaiaia
Baia Iaiaia Baia IaiaaaBaia iaiaia baia iaiaia


Ce soir j'ai de la peine,Le noir.. qui le gangrène
Il s'est penduIl a perdu
Dans un jardin de Vienne.Et ce destin me peine !


Monte sur l'arbreHonte sur visage
Comme un oiseauDe ce bourreau
Pour que ton âmePour l’abatage
Monte plus haut...De cet agneau !


Monte sur l'arbreMontre visage
Comme un oiseauDe ce bourreau
Pour que ton âmeA l’abatage
Monte plus haut...De cet agneau !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Jardin de Vienne de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :