L'avenir est érodé

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Et si vieillir m'était conté de Mylène Farmer
    


La nuit de ses doigts gantésL’avis des hommes est fondé
Image inachevéeSur d’autres priorités.
Bientôt la lune est pleineLà-haut, nos Dieux s’en plaignent..


La nuit de ses doigts si frêlesL’envie des hommes est réelle.
Sculpte l'aube et le cielDétruire l’autre est cruel,
Dieu, que cette femme est belleMais que faire sans laisser séquelles…


La nuit de ses doigts de féeLa vie des hommes est portée
A effleuré l'imagePar le gain, le plumage
D'un bonheur de passageNos âmes font naufrage…


Mais j'ai vu l'être emportéMais ces graines au vent jetées
Elle n'a pas su s'aimerOnt su autant germer
Le temps a fait ses ravagesL’éclosion sera dommage..


Et si vieillir m'était contéEt l’avenir est érodé.
Serais-je là pour t'aimerMots lâchés ne font effets.
D'autres nuits s'achèvent et la vieSeuls les nobles actes remédient
A tout donné, tout repris...Etres éplorés au Paradis…


La nuit de ses doigts de ferLa vie parfois messagère
A abîmé la chairApporte la lumière
De sa rouille cruelleA nos yeux de mortels, et…


Quand le temps a déposéQuand compter remplace aimer,
Son sourire familierAbîmer, primauté…
C'est un pas vers la poussièreNos derrières sont sur poudrière…


Et si vieillir m'était contéEt l’avenir est érodé.
Serais-je là pour t'aimerCause est reliée à l’effet
D'autres nuits s'achèvent et la vieSeuls, les hommes commettent tragédie
A tout donné, tout repris...Etres altérés par les envies…




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Et si vieillir m'était conté de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :