Les lois jackpot

Auteur : Paradoxale 36
parodie de California de Mylène Farmer
    


Aéroport, aérogareUn bon apport dans les tiroirs
mais pour tout l'or m'en allerMais beaucoup d’or encaissé !
c'est le blues, l'coup d'cafardC’est le flouze des grands César,
le check out assuré;Le jackpot assuré !
vienne la nuit et sonne l'heureViennent sans bruit les francs tireurs
et moi je meursEt choît l’empereur !
entre apathie et pesanteurEntre brebis dans la demeure
où je demeureDu bon saigneur !
changer d'optique, prendre l'exitChanger de cirque, trop peu comique
et m'envoyer en AmériqueCrie l’insurgé à tout public !
sex appeal, c'est SunsetC’est subtile, cette recette
c'est Marlboro qui me souritC’est prévôt qui stipendie
mon amour, mon moi, jeLongs discours fourvoient
sais qu'il existeJeu du plébiscite
la chaleur de l'abandonLa couleur des galons
c'est comme une symphonieBâtonne la bergerie !


c'est sexy le ciel de CalifornieAbolit l’appel du maudit profit,
sous ma peau j'ai L.A. en overdoseLe troupeau touché par une amaurose !
so sexy le spleen d'un road movieLe produit taraude toute l’ethnie
dans l'rétro ma vie qui s'anamorphoseC’est un pot taxé, labeur qui s’impose !


j'ai plus d'I.D., mais bien l'idéeComme un bélier, (la) tête baissée
de me payer un freewayEnfoncer les portes fermées.
c'est l'osmose, on the roadMais s’oppose à la fraude,
de l'asphalte sous les piedsL’autocrate de berger.
vienne la nuit, c'est le jet lagGerme l’édit d’idées royales,
qui me décaleTance et condamne !
L.A.P.D. me donne un blâmeAcquitter la somme du blâme
c'est pas le drameOu la cavale….
se faire un trip, s'offrir un stripLe municipe est un principe
sous le soleil en plein midiQui veille sur la hiérarchie,
six a.m., j'suis offsetFixe règles de collectes
j'suis l'ice dans l'eau, j'suis mélo, disQue suit l’agneau endolori.
mon amour mon WessonLes recours de couronne
mon artificeSont artifices !
la chaleur du canonLa torpeur des moutons
c'est comme une symphonieFaçonne l’hégémonie !






Aucune autre parodie n'est répertoriée pour California de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :