Quel partenaire ?

Auteur : Paradoxale 36
parodie de A quoi je sers ? de Mylène Farmer
    


Poussière vivante, je cherche en vain ma voie lactéeSi différents, se cherchent en vain pour être aimés
Dans ma tourmente, je n'ai trouvé qu'un mausoléeUne fréquence interférée par l’opposé
Et je divagueTout se dégrade
J'ai peur du videEt se complique
Je tourne des pagesQuand se partage
Mais... des pages vides.Le partage du vide !


Poussières errantes, je n'ai pas su me dirigerIl ne dépense que pour l’objet d’utilité
Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresserMais elle compense par l’inutile, mais dépenser
Et je divagueDes incartades
J'ai peur du videAntinomiques
Pourquoi ces larmesDuo de charme
Dis... à quoi bon vivre...Mais duel d’éthiques !


Mais mon Dieu de quoi j'ai l'airDans ce jeu, quel partenaire
Je sers à rien du toutSerait le mien de nous
Et qui peut dire dans cette enferEt ces deux vies complémentaires
ce qu'on attend de nous, j'avoueContre le temps, se joue l’amour !
Ne plus savoir à quoi je sersMais entrevoir dans cette paire
Sans doute à rien du toutUn doute de rien du tout
A présent je peux me taireBien souvent en sens contraire
Si tout devient dégoûtSurvient le non retour !


Poussière brûlante, la fièvre a eu raison de moiLui, se contente de suivre les sens de l’émoi
Je ris sans rire, je vis, je fais n'importe quoiElle se concentre pour ne pas dire n’importe quoi
Et je divagueLui, c’est chimique
J'ai peur du videElle, romantique
Je tourne des pagesDans ce décalage
Mais... des pages vides.Naît trouble d’équilibre !

Mais mon Dieu de quoi j'ai l'airDans ce jeu, quel partenaire
Je sers à rien du toutSerait le brin de nous
Et qui peut dire dans cette enferQui peut convenir, de quelle manière
ce qu'on attend de nous, j'avoueQuels ingrédients dans cet amour !
Ne plus savoir à quoi je sersMais entrevoir dans ce compère
Sans doute à rien du toutUne faute qui pousse à bout
A présent je peux me taireLe piment des caractères
Si tout devient dégoûtBrûle fibre de l’amour !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour A quoi je sers ? de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :