L'assassin du ski

Auteur : Paradoxale 36
parodie de L'assasymphonie de Mozart Opéra Rock
    


Cette nuit, intenable insomnieJ' suis munie d' l'arsenal pour la glisse
La folie me guetteLes skis, les raquettes
Je suis ce que je fuisA l'assaut sur les pistes


Je subis cette cacophonieJe défie toutes les intempéries
Qui me scie la têteJe suis une athlète
Assommante harmonieDébutante, dégourdie


Elle me dit, tu paieras tes délitsJe subis les descentes sans répit
Quoi qu'il adviennePourtant, je freine
On traîne ses chaînesJ'entraîne aux prouesses
Ses peinesMes fesses


Je voue mes nuitsQuand j' fais du ski
A l'assasymphonieLe maintien, mes appuis
Aux requiemsSont des problèmes
Tuant par dépit ce que je sèmeSouvent, j'ai le pif bourré de neige
Je voue mes nuitsQuand j' mets les skis
A l'assasymphonieJ' fais des chorégraphies
Et aux blasphèmesJ' m'épate moi-même
J'avoue, je maudis tous ceux qui s'aimentJ'avoue, mes acquis sont un peu faibles


L'ennemi tapi dans mon espritJ' suis fournie d'aucune stratégie
Fête mes défaitesPour les pirouettes
Sans répit, me défieJe dévie, je rebondi


Je renie la fatale hérésieEngourdie, j'ôte ma panoplie
Qui ronge mon êtrePour une tartiflette
Je veux renaîtreOu une raclette
RenaîtreJ'en rêve


Je voue mes nuitsQuand j' fous les skis
A l'assasymphonieC'est parti mon kiki
Aux requiemspour les problèmes
Tuant par dépit ce que je sèmeManquant la sortie du télésiège
Je voue mes nuitsQuand j' mets les skis
A l'assasymphonieC'est un vrai cafouillis
Et aux blasphèmesMais j' glisse quand même
J'avoue, je maudis tous ceux qui s'aimentToujours, j'atterris dans ces vieux chênes !


Pleurent les violons de ma vieJ' perds mes bâtons et mes skis
La violence de mes enviesLes urgences ont retenti
Siphonnée symphonieSix piquets m'ont trahis !


Déconcertant concertoJ'ai toutes les dents dans l' ruisseau
Je joue sans toucher les beauJ'ai bu un peu trop d' vin chaud
Mon talent sonne fauxTrop d'élan et trop haut


Je noie mon ennui dans la mélomanieJe crois que c'est fini, faut qu'on me rapatrie
Je tue mes phobies dans la désharmonieJ'ai dû déconné avec la symétrie


Je voue mes nuitsJ'avoue, je nuis
A l'assasymphonieJ' suis un danger public
Aux requiemsUn phénomène
Tuant par dépit ce que je sèmeFauchant sur la piste tous ceux qui m' gêne
Je voue mes nuitsJ'avoue, je suis
A l'assasymphonieUn assassin du ski
Et aux blasphèmesJe les malmène
J'avoue, je maudis tous ceux qui s'aimentAvant qu'ils m'échappent tombants d' la benne


Je voue mes nuitsQuand j' fais du ski
A l'assasymphonieJ' fais des chorégraphies
Aux requiemsJ' m'épate moi-même




Liste des 7 autres parodies répertoriées pour L'assasymphonie de Mozart Opéra Rock :





Quelques parodies parmi prises au hasard :