Qu'est-ce qui m'a pris ?

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Cœur déjà pris d'Alizée
    


De t’attendreT’es pas tendre
Si c’est ainsiPeu réfléchi
Mais comprendreTu m’étrangles
Que l’ennemieEt puis m’ennuie
N’a pas de voixTon air narquois
N’est pas celle qu’on croitEt tes mots maladroits
Va comprendre Tu m’ commandes
Que c’est le temps qui nous uniras ?En me prenant pour une cruche, une âne


En dormantEnervant
Est-elle toile ?Quand tu t’installes
Est-elle tendre, ses doigtsPour te détendre
Sont-ils aimants ?L’ sofa est un aimant
Je vois ses gestesPourquoi je reste ?
Qui ressemblent…. Aux miensTu ressembles à rien
Est-elle jeunesse, je laisseTu me délaisses et m’oppresses
Le poids de mon destin entre tes mainsTu crois que tu me tiens, mais sache bien
Retiens…Lapin !


Retiens-moi pour l’amour de l’autreCombien d’ fois ton humour me chauffe
Retiens-moi, ce n’est pas de ma fauteQu’à chaqu’ fois qu’ tu dis qu’ c’est d’ ma faute
Même, si je te vois, c’est mon choixJe m’éloigne de toi, tu m’ déçois !
Ton cœur est déjà pris, aussi, je croisBon sens ! Qu’est-ce qui m’a pris de voir en toi
Que l’amour est parfois ainsi !Tout l’amour qui conçoit le vie
Et retiens-moiT’es qu’un goujat !
C’était dit, je sais : ton cœur est pris etJ’ai dit « oui », je sais ; Qu’est-ce qui m’a pris, Mais..
Retiens-moiJ’ te r’ tiens pas
Même si c’est ainsi !Même si t’as compris !


De t’attendreEt d’entendre
Si c’est ainsiTous tes motifs
Mais surprendreM’ fous les glandes
Tous les non-ditsToutes tes conn’ ries
Je perds ma voixPrend ton barda
Quand je suis près de toiArrête ton cinéma
Va comprendreVas te pendre !
Si c’est le temps qui nous manqueraSi t’as le temps mais loupe toi pas !


En dormantC’est navrant
Est-elle toile ?Et pitoyable
Est-elle tendre, ses doigtsFais pas d’esclandre
Sont-ils aimants ?Tu vois, j’ n’ai plus le temps !
Je vois ses gestesTout c’ que j’ déteste
Qui ressemblent…. Aux miensSe rassemble… en un
Est-elle jeunesse, je laisseIl faut que cessent promesses
Le poids de son chagrin entre tes mainsJe crois qu’on n’a plus rien en commun !
Retiens…Gredin !


Retiens-moi pour l’amour de l’autreCombien d’ fois ton humour me chauffe
Retiens-moi, ce n’est pas de ma fauteQu’à chaqu’ fois qu’ tu dis qu’ c’est d’ ma faute
Même, si je te vois, c’est mon choixJe m’éloigne de toi, tu m’ déçois !
Ton cœur est déjà pris, aussi, je croisBon sens ! Qu’est-ce qui m’a pris de voir en toi
Que l’amour est parfois ainsi !Tout l’amour qui conçoit le vie
Et retiens-moiT’es qu’un goujat !
C’était dit, je sais : ton cœur est pris etJ’ai dit « oui », je sais ; Qu’est-ce qui m’a pris, Mais..
Retiens-moiJ’ te r’ tiens pas
Même si c’est ainsi !Même si t’as compris !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Cœur déjà pris d'Alizée.





Quelques parodies parmi prises au hasard :