Où sont les agents ?

Auteur : Paradoxale 36
parodie de A contre-courant d'Alizée
    


Nos universTous ces experts
A contre-courantAttendent au tournant
Tout à l’enversRèglent l’affaire
Pas pour longtemps !En peu de temps


Quand tu es sur terreCes policières
Mets-moi au courantQui crèvent l’écran
Que j’imagineFont aboutir
Nos fusions !L’arrestation


On se désireJamais faillir(1)
Sous haute-tensionLeur motivation(2)
Mais pas de prisesQui centralise(3)
De nerfs, je con-Leur attention
-cilie tes riresElles analysent
Et mes électronsLes situations
Un bal de vieEt neutralisent
Bal de ballonsTous ces démons


Rien d’ordinaireLe commissaire
Rien que du bon tempsMoulin n’est pas tendre
Tête à l’enversEn un éclair
Pas trop longtemps !Boucle méchants


Quand tu es sur terreY a deux compères
Mets-moi au courantDu genre plus marrants
Que je devineHutch et Starsky
Les intentions !Ont solutions


On s’électriseEt quand Derrick
Tension maximaleAustère et glacial
Les corps-circuitsDe sa logique
De deux amantsSort dénouement
On s’illumineChez Diane, la flic
Lumière maximaleTravail familial
L’école de l’é-Comme les Cordier(s)
-lectro-aimantTirent des plans


Retrouver le sensOù sont ces agents
De la vie, je penseGlorieux, compétents
Passe par l’ennuiParce que la justice
Quand toi tu es partiEn est pas détentrice
Retrouver les sensPassées l’intendance
Moments qui s’insolencentNégligences et carences
Des défilés de doigtsEst-ce qu’au fond de ces lois
De mon envie de toiIl nous reste des droits ?
Quand le courant passeSous cette paperasse
Aussi la menaceReposent les menaces
Du temps qui se barreLe temps qui se barre
De temps qui nous sépareEt personne à la barre
Et le courant passeC’est une limace
J’ai en moi l’audaceSous une carapace
De champ magnétiqueTout est hiérarchique
Et ça c’est magnifique !Dans le mode juridique


Nos universTous les pervers
A contre-courantEt tous les brigands
Reviens sur terreJulie les serre(5)
Et pour de bon !Et pour de bon !


Quand tu m’espèresCette exemplaire
Mets-moi au courantProcureur entend(6)
Que j’envisageLes témoignages
Une rébellionDans ses missions


On se statiqueLe stratégique
Quand je lui dis nonLieut’ nant Columbo
Pas plus de sixDes ses indices
Allocutions !Prend des options


Il me paniquePas de panique
D’électrocutionIl y a Navarro
Mon isolantDécortiquant
C’est la passionL’information


Retrouver le sensOù sont ces agents
De la vie, je penseQue la police attend
Passe par l’ennuiQuand on assassine
Quand toi tu es partiQue s’accumulent victimes
Retrouver les sensRégler défaillances
Moments qui s’insolencentToutes les incohérences
Des défilés de doigtsEst-ce qu’on fond de ces lois
De mon envie de toiIl nous reste des droits ?
Quand le courant passeEt cette paperasse
Aussi la menaceOccupe tout l’espace
Du temps qui se barrePrends tous tes mouchoirs
Du temps qui nous sépareAttends dans le couloir
Et le courant passeReste la menace
J’ai en moi l’audaceDe tous ces rapaces
De champ magnétiqueLes chocs traumatiques
Ça c’est magnifique !Qu’aggrave cette mécanique




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour A contre-courant d'Alizée.





Quelques parodies parmi prises au hasard :